Dans le gâchis de l’an dernier
Nous fûmes, — osons le nier —
Vous, parlementaire, qu’atroce !
Moi, boulangiste, ô si féroce !

Or, ne pouvant rouler carrosse,
L’un et l’autre enfourchant sa rosse,
Inutile de le nier,
Chacun arriva bon dernier.

Mais qu’importe la politique,
Puisque ferme et même pratique,
L’affection chassa l’assaut ?

Malgré ces « convictions » denses.
Ami des fortes conlldences ;
Vous en vouloir, moi ? Quel sot !

Paul Verlaine

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.