Dans un café plus noir qu’un antre,
En rang d’oignons sur un bahut,
Six coquins regardent un ventre
Qui danse tout seul le chahut.

Avec ce ventre ferme et lisse
Qu’agite un tordion subtil
Plus d’un galant, sans la police,
Irait bien trinquer du nombril.


Théophile Gautier

Découvrez Poésie Postale, votre abonnement mensuel pour recevoir des poèmes inédits et œuvres d'art originales par la poste, le tout dans une enveloppe scellée à la cire.

Gâtez-vous ou offrez de la poésie en cadeau !

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.