L’Abeille Cauchoise avait mis au concours la solution (en huit vers au moins, douze au plus) de la charade suivante, appelée :

DEVINETTE-CHARADE

Je sais souvent vous amuser
A l’avant ainsi qu’à l’arrière :
Mais je veux aussi vous blesser
Par devant comme par derrière.
Voulez-vous me décomposer
En mettant mon devant derrière ?
Alors je vous ferai danser
Et par devant et par derrière.

Cent quatorze solutions sont parvenues à l'Abeille Cauchoise.

A l’unanimité, M. Gabriel Monavon, de Bourgoin (Isère) a obtenu le 3 accessit pour la composition suivante :

A LA FRANCE

BALLE ET BAL… ô ma patrie !
Sont ton éternel honneur.
L’un signalant ta valeur.
L’autre ta galanterie… !
Voyez ! — mieux que les boulets,
Mieux que bombes et mitraille,
De la terrible bataille,
Qui décide le succès… ?
De nos chasseurs c’est la BALLE
— Sans rivale !
De la Seine au fleuve Oural,
Qui fonde surtout l’Empire
De nos dames qu’on admire… ?
C’est le BAL… !

Nous croyons fermement, ajoute l'Abeille Cauchoise, que M. Gabriel Monavon a volontairement dépassé le nombre de vers demandé pour ne pas remporter le prix.


Gabriel Monavon

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.