Je vous aime Français et roi je vous respecte.
Beaucoup de votre sang circule en moi. Beaucoup
Du mien bat en vos veines et le tout
Se dit compatriote en langue bien correcte.

Vous êtes souverain et je suis un insecte.
Citoyen d’une république « à tant le coup »
(Comme à St-Cloud !), mouton en grand danger du loup
Sous un berger dormeur que se bouger affecte ;

Votre hôte d’un instant, partout un peu fêté.
Parlant de poésie et de pure beauté,
Épris de votre si gente et forte Belgique !

À peine moi parti, l’émeute fit son cri,
Que vous domptâtes d’un clément geste énergique
Car vous êtes vraiment un fils du roi Henry !

Paul Verlaine

Découvrez Poésie Postale, votre abonnement mensuel pour recevoir des poèmes inédits et œuvres d'art originales par la poste, le tout dans une enveloppe scellée à la cire.

Gâtez-vous ou offrez de la poésie en cadeau !

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.