Savantissimo Doctori 
Bonissimoque Scriptori, 
Au frère et puis encore au frère 

Ce sont les jambes en l’air 
Qui commence à chanter son air 
En pur latin de feu Molière ! 

Ce sonnet pour dire à tous deux 
Sur un ton badin mais sincère 
Que je les aime bien et serre 
Leurs loyales mains à tous deux. 

Louis, malgré le sort contraire, 
Salut à vous qui guérissez, 
À vous aussi qui punissez 
L’ordre bourgeois, Jean, mon confrère.

Paul Verlaine

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.