Le jour de votre fête est un jour bien heureux ;
Tous vos amis voudraient vous adresser leurs vœux !
C’est à qui cherchera le moyen de vous plaire ;
Je le voudrais aussi, mais je ne puis faire ;
Je ne puis vous offrir de présent ni de fleur ;
Je n’ai que des soucis qu’arrose le malheur.
Je ne les donne point, ils ne font point envie,
Vous en cueillez assez dans le cours de la vie !
Mais recevez les vœux que fait pour vous mon cœur :
Joie et santé parfaite, image du bonheur.
Puissé-je, dans vingt ans, à ma dernière aurore,
Improviser des vers, et vous les dire encore !


Alexandre Latil

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.