À

MADAME LA COMTESSE

L.Y-CN 

je donne de tout 

cœur ce flacon 

d’eau-de-vie et 

suis son serviteur son admirateur et son ami taciturne GUILLAUME APOLLINAIRE

            

LE II

NOVEMBRE

1914 À NICE

OU ELLE SOIGNE LES BLESSÉS DE LA GUERRE

Guillaume Apollinaire

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.