Mauvaise, criarde, et ça vaut mieux
Qu’en somme bavarde et muette.
Or tel est le vœu de ce poète,
De ce poète criard, bavard et vieux.

Ce poète, bavard et curieux,
Amoureux avant tout de sa tête
Et de ses émotions d’esthète,
Se creuse sa tête d’envieux,

D’envieux plutôt d’être tranquille
Comme un naufragé nageant vers l’île
Où se sécher des flots furieux…

Et comme il se cramponne, le poète.
Avec son bagage lâché d’esthète
À cette mauvaise criarde, et ça vaut mieux !

Paul Verlaine

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.