Là où savez, sans vous ne puis venir.
Vous êtes cil qui pouvez subvenir
Facilement à mon cas et affaire,
Et des heureux de ce monde me faire,
Sans qu'aucun mal vous en puisse advenir.

Quand je regarde, et pense à l'avenir,
J'ai bon vouloir de sage devenir :
Mais sans support je ne me puis retraire
Là où savez.

Male Fortune a voulu maintenir,
Et a juré de toujours me tenir :
Mais (Monseigneur) pour l'occire et défaire,
Envers le Roi veuillez mon cas parfaire,
Si que par vous je puisse parvenir
Là où savez.


Clément Marot

Découvrez Poésie Postale, votre abonnement mensuel pour recevoir des poèmes inédits et œuvres d'art originales par la poste, le tout dans une enveloppe scellée à la cire.

Gâtez-vous ou offrez de la poésie en cadeau !

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.