Morin, tu m’as empli ma chambre
D’une odeur douce comme l’ambre ;
Et je puis dire, en vérité,
Qu’en un bouquet de fleurs nouvelles,
Toutes aussi rares que belles,
À la fois tu m’as apporté
Le Printemps et sa gaieté,
Des jardins, des champs, des prairies,
De l’émail et des pierreries ;
Enfin tu m’as fait un présent
Musqué, riche, rare et plaisant.
Morin, tu m’as emply ma chambre
D’une odeur douce comme l’ambre ;
Et je puis dire, en verité,
Qu’en un bouquet de fleurs nouvelles,
Toutes aussi rares que belles,
A la fois tu m’as apporté
Le Printemps et sa gayeté,
Des jardins, des champs, des prairies,
De l’esmail et des pierreries ;
Enfin tu m’as faict un present
Musqué, riche, rare et plaisant.


Paul Scarron

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Coloriages, Livres et Poésie à Imprimer. Tout est gratuit !

Utilisez les liens ci-dessous pour découvrir tous les produits gratuits que j'ai créés pour vous :

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes, de la poésie sur YouTube et des activités de méditation créatrice !
Johann