Ce que ma Muse en vers a peu chanter
Ce qu'en François des autheurs a traduit
Et ce qu'ell'a d'elle mesme produit,
Elle vous vient maintenant presenter,

Et s'elle peut vostre esprit contenter,
Ainsi qu'espoir et desir la conduit,
De son grand heur, de sa gloire et bon bruit
A tout jamais se pourra bien venter

Car ceux qui sont coustumiers de medire
Vostre grandeur n'oseront pas dedire :
Quant au futur, elle ne craint rien tel.

Pour ce qu'elle'est certaine et assuree
Que vostre nom demeurant immortel,
Le sien sera de pareille duree.


Jacques Pelletier Du Mans

Découvrez Poésie Postale, votre abonnement mensuel pour recevoir des poèmes inédits et œuvres d'art originales par la poste, le tout dans une enveloppe scellée à la cire.

Gâtez-vous ou offrez de la poésie en cadeau !

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.