O cher Paris, toi vers qui l’univers
Tourne ses yeux et son âme ravie,
Toi qui chéris la peinture et les vers,
J’ai pour le mieux contenté mon envie
De te montrer des Scènes de la Vie.
Oh ! que ne puis-je, écolier de Marot,
Te les conter aussi bien que Perrault !
Car c’est pour toi que notre esprit s’allume,
Et c’est pour toi que Georges Chamerot
Soigneusement imprima ce volume.


Théodore de Banville

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.