Voici l’automne, adieu les fleurs !
Que faire en un jardin sans roses
Où sifflent des vents querelleurs ?
Restons au logis, portes closes ;
Voici l’automne, adieu les fleurs !

Voici l’automne, adieu les fleurs !
La terre en vain cherche à sourire ;
Les soleils sont froids et railleurs,
Les cœurs n’ont plus rien à se dire.
Voici l’automne, adieu les fleurs !

Voici l’hiver, vendange est faite ;
Cuve et pressoir vont s’épuiser.
L’ivresse est au bout de la fête.
Plus un raisin, plus un baiser ;
Voici l’hiver, vendange est faite.

Voici l’hiver, vendange est faite.
Le givre a blanchi nos buissons ;
Du chêne il effeuille la tête ;
Plus de nids et plus de chansons !
Voici l’hiver, vendange est faite.

Eh bien ! adieu, vigne et forêt,
Jardin sans fleurs, soleil sans flamme ;
Rentrons dans l’asile secret,
Et visitons enfin notre âme ;
Adieu, jardin, vigne et forêt !

Adieu, jardin, vigne et forêt !
J’aperçois, dans un monde immense
Où la nature disparaît,
Tout un printemps qui recommence ;
Adieu, jardin, vigne et forêt !


Victor de Laprade

Découvrez Poésie Postale, votre abonnement mensuel pour recevoir des poèmes inédits et œuvres d'art originales par la poste, le tout dans une enveloppe scellée à la cire.

Gâtez-vous ou offrez de la poésie en cadeau !

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.