Êtes-vous femme, êtes-vous ange ?
Ou votre nom mentit deux fois,
O charmeresse dont la voix
Tinte avec une grâce étrange ?

Vos yeux dont le bleu divin change
Comme celui des fleurs des bois
Jettent, dans les cœurs aux abois,
De crainte et d’espoir un mélange.

De tous je ne sais rien vraiment.
Peut-être êtes-vous simplement,
Comme les autres, une femme.

Mais je vous cherche et je vous crains,
Tant vos airs doux et souverains
M’ont troublé jusqu’au fond de l’âme !


Armand Silvestre

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.