Apprendre un poème par cœur et le réciter est un bon moyen de surprendre une personne que nous apprécions… ou d’avoir une bonne note en cours de français! Personnellement j’étais bien meilleur dans les matières scientifiques que littéraires (c’est un peu ironique que j’aie décidé de partager mon intérêt pour la poésie sur ce site et sur YouTube n’est-ce pas?). Mais je n’ai jamais eu de difficulté à apprendre de la poésie.

Dans cet article, je vais vous partager ma méthode pour apprendre rapidement un poème par cœur. Pour certains lecteurs, cela vous permettra d’apprendre votre poème en 10 minutes, pour d’autres en 1 heure. Cela dépend de la difficulté du texte à apprendre et de vos capacités de mémorisation.

Dans mon cas, je peux souvent apprendre un poème que je récite sur YouTube en quelques minutes maintenant que j'ai l'habitude de le faire régulièrement.

Ce qui est sûr, c’est que cela vous prendra moins de temps de mémoriser de la poésie en suivant cette méthode. J’ai aussi ajouté des poèmes connus faciles à apprendre ensuite. Si vous avez le choix, vous pouvez en prendre un de ceux-là, sinon vous pouvez les utiliser pour vous entrainer. Ils sont classés par ordre de difficulté.

Coloriage pour Adultes et Écriture Créative

Chaque semaine, recevez votre feuille d’activité à imprimer et de la musique relaxante. Un moment de détente aux nombreux bienfaits : réduction du stress, amélioration du sommeil, amélioration des facultés cérébrales et motrices.

J’ai découvert le coloriage et l’écriture créative il y a quelques années et j'adore ce moment anti-stress. J’espère en faire profiter les lecteurs de Poetica Mundi.
Johann

Technique pour apprendre un poème rapidement

1 - Lire et comprendre le texte

Il est important de comprendre son poème avant de pouvoir l'apprendre. Certains poèmes sont très descriptifs ou racontent une histoire (poèmes narratifs) avec des mots simples. Mais d'autres sont plus symboliques ou utilisent un langage soutenu (ou ancien). Il peut aussi y avoir des références historiques ou mythologiques dans le texte.

Les poètes aiment les mots, les figures de style et peuvent parfois utiliser des structures grammaticales ou syntaxiques peu communes. Selon les époques et les courants poétiques, certains poèmes peuvent être très difficiles à comprendre.

Dans tous les cas, il est primordial de comprendre le sens du poème (ou l'histoire) et chaque mot. Si vous ne comprenez pas le sens du poème ou certains passages, il sera beaucoup plus difficile de l'apprendre.

Pour le sens du poème vous pouvez effectuer une recherche sur internet et trouver une analyse du texte. Il ne sera probablement pas nécessaire de tout lire. Souvent, l'idée générale et le contexte seront expliqués dès le début et peuvent suffire à la compréhension globale.

S'il y a des mots que vous n'êtes pas certain de comprendre, cherchez les dans le dictionnaire.

Vous devriez être capable de dire le thème central et de résumer le poème facilement avant de passer à l'étape 2.

2 - Repérer la structure du poème

Une fois le poème bien compris, il est temps de regarder la structure du poème. Cela va aider énormément à la mémorisation.

Il y a deux cas de figure. Soit il s'agit d'un poème en prose (pas de vers, pas de rimes, pas de strophes), soit d'un poème en vers.

Dans le cas d'un poème en prose, vous pouvez quand même noter le nombre de lignes ou de phrases. Les poèmes en prose sont généralement plus difficiles à apprendre car ils n’ont pas la structure des poèmes en vers.

Dans le cas d'un poème en vers, voici les questions à se poser:

  • Combien de strophe (paragraphe)?
  • Combien de vers par strophe ?
  • Comment sont placées les rimes ? AAAA, ABAB, ABBA, etc.

3 - Ajouter de la ponctuation si nécessaire

Certains auteurs comme Guillaume Apollinaire aiment écrire sans aucune ponctuation. Cela peut ajouter de la difficulté pour apprendre le poème par cœur. Placez de la ponctuation dans le texte (sur votre papier ou avec un éditeur de texte sur votre ordinateur).

Cette étape n'a pas besoin d'être parfaite, mais en ajoutant au moins des points à (ce qui semble être) la fin des phrases et quelques virgules où il devrait y en avoir, cela facilitera la compréhension et la mémorisation.

Placez la ponctuation pour que la lecture soit la plus naturelle possible.

S'il y a déjà de la ponctuation, portez une attention particulière aux fins de phrases et aux points-virgules.

4 - Trouver le rythme du poème

Pour un poème en vers, déterminez le nombre de syllabes par vers. Souvent il y en aura 6 (hexasyllabe), 8 (octosyllabe), 10 (decasyllabe) ou 12 (alexandrin). La plupart des poèmes ont le même nombre de syllabes à chaque vers.

Cela permet de savoir comment lire et, plus tard, réciter le poème. Par exemple, regardons cet extrait de Sensation de Baudelaire.

Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :
Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Est-ce que je dois dire SEN-TI-ERS ou SEN-TIERS ?

Si je décompose le premier vers:
Par/ les/ soirs/ bleus/ d'é/té/, j'i/rai /dans/ les/ sent/iers,
Il semble plus logique de dire sentiers en deux syllabes pour avoir 12 syllabes dans le vers, ce qui est une forme courante en poésie (alexandrin).

Vérifions avec le deuxième vers:
Pi/co/té/ par/ les/ blés/, fou/ler/ l'her/be/ me/nue :
Un autre alexandrin (12 syllabes). Il est donc fort probable que tout le poème soit composé de vers de 12 syllabes.

Sachant cela, il est facile de déterminer où couper les syllabes. N'hésitez pas à annoter votre poème aux endroits qui ne se prononcent pas de façon intuitive pour vous.

Le nombre de syllabes de certains mots peut varier, notamment lorsque deux voyelles se suivent (par exemple lion). On parle de diérèse si on sépare le son en deux syllabes (li/on), ce qui donne un effet d'insistance. À l'inverse la synérèse unit les deux syllabes (lion).

Petit conseil : Lorsqu'un mot fini par e (ex : épine) et que le mot suivant commence par une voyelle ou un h muet, le e n'est pas prononcé de manière générale. On dit que le e est muet (ex : é/pine - 2 syllabes). Sinon on le prononce (ex : é/pi/ne - 3 syllabes).

5 - Lire le poème à voix haute

Lire le poème à voix haute 5 à 10 fois (en s'assurant de bien respecter le nombre de syllabe à chaque vers si ce n'est pas un poème en prose). Soyez un peu théâtral en changeant vos intonations de voix. Vous pouvez aussi bouger les mains ou les bras lors des moments clés.

Il est important de vraiment lire à voix haute et non dans sa tête. Cela va aider à bien trouver le rythme du poème. Une fois que la lecture est fluide et en rythme au moins deux ou trois fois de suite, vous pouvez arrêter.

Si vous êtes confortable lors de la lecture, vous pouvez aussi commencer à relever la tête et regarder un peu moins votre feuille ou écran.

Petit conseil : Lors de la lecture, faites une pause courte aux virgules, une pause moyenne aux points-virgules et une pause longue aux points.

6 - Écrire, écouter ou jouer le poème

Ils existent trois profils d’apprentissage principaux : le profil visuel (50% des gens), le profil auditif (30%) et le profil kinesthésique (20%). À cette étape, chaque profil devrait utiliser la technique ou combinaison de technique la plus appropriée.

Profil visuel (vue - mémorise plus facilement les images, les schémas, les photos, les personnes) : écrire le poème au complet entre une et cinq fois (avec vos annotations) selon vos capacités de mémorisation. Fermer les yeux ensuite pour tenter de visualiser le poème.

Profil auditif (ouïe - retient aisément les sons, les bruits) : écouter un enregistrement du poème sur YouTube (ou un enregistrement de vous en train de le lire) entre une et cinq fois selon vos capacités de mémorisation.

Profil kinesthésique (3 autres sens - associe les souvenirs à des sensations) : relire le poème quelques fois en le jouant de façon très théâtrale et si possible l'apprendre avec une autre personne.

7 - Apprendre vers par vers ou strophe par strophe

Avec ce travail de préparation, l'apprentissage devrait désormais être facile. Si vous avez une bonne mémoire, vous pouvez apprendre strophe par strophe (ou 2 à 6 vers par 2 à 6 vers). Autrement apprenez vers par vers (ou ligne par ligne pour un poème en prose).

Il va falloir y aller de manière progressive :

  • Apprendre et réciter la première partie jusqu'à ce qu'elle soit mémorisée.
  • Apprendre et réciter la deuxième partie jusqu'à ce qu'elle soit mémorisée.
  • Réciter les deux premières parties ensemble.
  • Apprendre et réciter la troisième partie jusqu'à ce qu'elle soit mémorisée.
  • Réciter les trois premières parties ensemble.
  • Et ainsi de suite...

En y allant de façon progressive comme cela, la majorité des gens pourront apprendre un poème quel qu’en soit la longueur ou la difficulté.

8 - Relire et réciter de nouveau avant le coucher

Pour la plupart d’entre nous, apprendre avant de dormir permet de mieux mémoriser. Si vous en avez l'opportunité essayez de réciter ou au moins de relire votre poème avant de dormir.

9 - Trois conseils pour finir

Étudiez et apprenez votre poème au moment de la journée ou vous êtes le plus en forme et plein d'énergie.

Idéalement, il ne faut pas s'y prendre à la dernière minute pour apprendre son poème. Je ne juge personne, je me suis retrouvé dans cette situation plus souvent que j'aurai dû! Mais il est plus facile d'apprendre de la poésie petit à petit sur plusieurs jours.

Si vous avez le choix du poème, préférez un poème en vers plutôt qu'un poème en prose. Cela sera plus facile à mémoriser grâce à la structure du texte.

J'espère que cette méthode vous sera utile quelle que soit la raison pour laquelle vous voulez apprendre un poème par cœur rapidement. Dans la suite, vous trouverez des exemples de poèmes célèbres courts et facile à apprendre.

Poèmes français célèbres faciles à apprendre

Voici les caractéristiques d'un poème pouvant être appris facilement.

  • Poème court : moins de 100 mots et moins de 20 vers ;
  • Poème facile à comprendre : sens clair et langage pas trop soutenu ;
  • Poème facile à réciter : forme régulière (rimes, nombre de syllabes par vers).

J'ai passé en revue l'ensemble des poèmes de ma collection du meilleur de la poésie française et donné une note pour chacun des trois aspects à chaque poème. Cela m'a permis de déterminer les poèmes français célèbres les plus faciles et rapides à apprendre.

Je les ai classés du plus facile vers le plus difficile (mais toujours facile!) à apprendre selon moi en se basant sur les trois critères ci-dessus.

Épigramme sur Fréron - Voltaire

L’autre jour, au fond d’un vallon,
Un serpent piqua Jean Fréron ;
Que pensez-vous qu’il arriva ?
Ce fut le serpent qui creva.

À Mademoiselle de Guise - Voltaire

Vous possédez fort inutilement
Esprit, beauté, grâce, vertu, franchise ;
Qu'y manque-t-il ? quelqu'un qui vous le dise
Et quelque ami dont on en dise autant.

L'adieu - Guillaume Apollinaire

J’ai cueilli ce brin de bruyère
L’automne est morte souviens-t’en
Nous ne nous verrons plus sur terre
Odeur du temps brin de bruyère
Et souviens-toi que je t’attends

Couvre-feu - Paul Éluard

Que voulez-vous la porte était gardée
Que voulez-vous nous étions enfermés
Que voulez-vous la rue était barrée
Que voulez-vous la ville était matée
Que voulez-vous elle était affamée
Que voulez-vous nous étions désarmés
Que voulez-vous la nuit était tombée
Que voulez-vous nous nous sommes aimés.

Sensation - Arthur Rimbaud

Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :
Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l'amour infini me montera dans l'âme,
Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la Nature, – heureux comme avec une femme.

Les roses de Saadi - Marceline Desbordes-Valmore

J'ai voulu ce matin te rapporter des roses ;
Mais j'en avais tant pris dans mes ceintures closes
Que les nœuds trop serrés n'ont pu les contenir.

Les nœuds ont éclaté. Les roses envolées
Dans le vent, à la mer s'en sont toutes allées.
Elles ont suivi l'eau pour ne plus revenir ;

La vague en a paru rouge et comme enflammée.
Ce soir, ma robe encore en est tout embaumée…
Respires-en sur moi l'odorant souvenir.

Le papillon - Alphonse de Lamartine

Naître avec le printemps, mourir avec les roses,
Sur l'aile du zéphyr nager dans un ciel pur,
Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses,
S'enivrer de parfums, de lumière et d'azur,
Secouant, jeune encor, la poudre de ses ailes,
S'envoler comme un souffle aux voûtes éternelles,
Voilà du papillon le destin enchanté!
Il ressemble au désir, qui jamais ne se pose,
Et sans se satisfaire, effleurant toute chose,
Retourne enfin au ciel chercher la volupté!

Chanson d'automne - Paul Verlaine

Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon cœur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

De soi-même - Clément Marot

Plus ne suis ce que j'ai été,
Et ne le saurais jamais être.
Mon beau printemps et mon été
Ont fait le saut par la fenêtre.

Amour, tu as été mon maître,
Je t'ai servi sur tous les Dieux.
Ah si je pouvais deux fois naître,
Comme je te servirais mieux !

Une allée du Luxembourg - Gérard de Nerval

Elle a passé, la jeune fille
Vive et preste comme un oiseau
À la main une fleur qui brille,
À la bouche un refrain nouveau.

C'est peut-être la seule au monde
Dont le cœur au mien répondrait,
Qui venant dans ma nuit profonde
D'un seul regard l'éclaircirait !

Mais non, – ma jeunesse est finie…
Adieu, doux rayon qui m'as lui, –
Parfum, jeune fille, harmonie…
Le bonheur passait, – il a fui !

A George Sand (VI) - Alfred de Musset 

Porte ta vie ailleurs, ô toi qui fus ma vie ;
Verse ailleurs ce trésor que j'avais pour tout bien.
Va chercher d'autres lieux, toi qui fus ma patrie,
Va fleurir, ô soleil, ô ma belle chérie,
Fais riche un autre amour et souviens-toi du mien.

Laisse mon souvenir te suivre loin de France ;
Qu'il parte sur ton cœur, pauvre bouquet fané,
Lorsque tu l'as cueilli, j'ai connu l'Espérance,
Je croyais au bonheur, et toute ma souffrance
Est de l'avoir perdu sans te l'avoir donné.

On frappe - Jacques Prévert

Ce poème étant toujours protégé par les droits d'auteur, nous avons décidé de ne pas partager son texte ici par respect pour l'auteur.

Plaisir d'amour - Jean-Pierre Claris de Florian

Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,
Chagrin d'amour dure toute la vie.

J'ai tout quitté pour l'ingrate Sylvie,
Elle me quitte et prend un autre amant.
Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,
Chagrin d'amour dure toute la vie.

Tant que cette eau coulera doucement
Vers ce ruisseau qui borde la prairie,
Je t'aimerai, me répétait Sylvie ;
L'eau coule encore, elle a changé pourtant !

Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,
Chagrin d'amour dure toute la vie.

En Arles - Paul-Jean Toulet

Dans Arles, où sont les Aliscans,
Quand l'ombre est rouge, sous les roses,
Et clair le temps,

Prends garde à la douceur des choses.
Lorsque tu sens battre sans cause
Ton cœur trop lourd ;

Et que se taisent les colombes :
Parle tout bas, si c'est d'amour,
Au bord des tombes.

Au crépuscule - Maurice Rollinat

Le soir, couleur cendre et corbeau,
Verse au ravin qui s’extasie
Sa solennelle poésie
Et son fantastique si beau.

Soudain, sur l’eau morte et moisie
S’allume, comme un grand flambeau
Qui se lève sur un tombeau,
La lune énorme et cramoisie.

Et, tandis que dans l’air sanglant,
Tout sort de l’ombre : moulin blanc,
Pont jauni, verte chènevière,

On voit entre les nénuphars
Moitié rouges, moitié blafards,
Flotter l’âme de la rivière.

La biche - Maurice Rollinat

La biche brame au clair de lune
Et pleure à se fondre les yeux :
Son petit faon délicieux
À disparu dans la nuit brune.

Pour raconter son infortune
À la forêt de ses aïeux,
La biche brame au clair de lune
Et pleure à se fondre les yeux.

Mais aucune réponse, aucune,
À ses longs appels anxieux !
Et, le cou tendu vers les cieux,
Folle d’amour et de rancune,
La biche brame au clair de lune.

Daphnis et Chloé - Jean-Jacques Rousseau

Dans un nouveau parentage,
Te souviendras-tu de moi ?
Ah ! je te laisse pour gage
Mon serment, mon cœur, ma foi.

Me reviendras-tu fidelle ?
Seras-tu toujours mon Berger ?
Quelque destin qui m'appelle,
Mon cœur ne saurait changer.

Ah ! sois-moi toujours fidelle !
Je serai toujours ton berger.

L’enfant - Maurice Carême

Ce poème étant toujours protégé par les droits d'auteur, nous avons décidé de ne pas partager son texte ici par respect pour l'auteur.

Le voyage - Jean-Pierre Claris de Florian

Partir avant le jour, à tâtons, sans voir goutte,
Sans songer seulement à demander sa route ;
Aller de chute en chute, et, se traînant ainsi,
Faire un tiers du chemin jusqu'à près de midi ;
Voir sur sa tête alors s'amasser les nuages,
Dans un sable mouvant précipiter ses pas,
Courir, en essuyant orages sur orages,
Vers un but incertain où l'on n'arrive pas ;
Détrempé vers le soir, chercher une retraite,
Arriver haletant, se coucher, s'endormir :
On appelle cela naître, vivre et mourir.
La volonté de Dieu soit faite !

Tristesse - Alfred de Musset 

J'ai perdu ma force et ma vie,
Et mes amis et ma gaieté ;
J'ai perdu jusqu'à la fierté
Qui faisait croire à mon génie.

Quand j'ai connu la Vérité,
J'ai cru que c'était une amie ;
Quand je l'ai comprise et sentie,
J'en étais déjà dégoûté.

Et pourtant elle est éternelle,
Et ceux qui se sont passés d'elle
Ici-bas ont tout ignoré.

Dieu parle, il faut qu'on lui réponde.
Le seul bien qui me reste au monde
Est d'avoir quelquefois pleuré.

Autres poèmes français connus relativement faciles à apprendre.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Coloriage pour Adultes et Écriture Créative

Chaque semaine, recevez votre feuille d’activité à imprimer et de la musique relaxante. Un moment de détente aux nombreux bienfaits : réduction du stress, amélioration du sommeil, amélioration des facultés cérébrales et motrices.

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes sans publicité et de la poésie sur YouTube !
Johann