Quand le navire, prêt à quitter le rivage,
A ses voiles au vent, ses matelots à bord,
Et va s’aventurer sur l’Océan sauvage,
Le nautonnier regarde à l’horizon d’abord.

Il cherche si dans l’air rien n’annonce l’orage.
Puis il fait éclater mille cris de transport
Et, se livrant au flot — ou peut-être au naufrage,
Salue avec la voix de ses canons le port.

Aquilon maintenant peut souffler ou Zéphire.
Il part en arborant à sa poupe qui vire
Son drapeau fièrement sur sa hampe affermi.

Ainsi, prêt à céder à l'onde qui l’entraîne,
Ma frêle nef aussi déploie à sa misaine
Son drapeau, rien qu’un nom, mais le tien, mon ami.


André Van Hasselt

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Coloriage pour Adultes et Écriture Créative

Chaque semaine, recevez votre feuille d’activité à imprimer et de la musique relaxante. Un moment de détente aux nombreux bienfaits : réduction du stress, amélioration du sommeil, amélioration des facultés cérébrales et motrices.

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes sans publicité et de la poésie sur YouTube !
Johann