Où vas-tu, souffle d’aurore,
Vent de miel qui vient d’éclore,
Fraîche haleine d’un beau jour !…
Où vas-tu, brise inconstante,
Quand la feuille palpitante
Semble frissonner d’amour ?
Est-ce au fond de la vallée,
Dans la cime échevelée
D’un saule où le ramier dort ?
Poursuis-tu la fleur vermeille,
On le papillon qu’éveille
Un matin de flamme et d’or ?…
Va plutôt, souffle d’aurore,
Bercer l’âme que j’adore ;
Porte à son lit embaumé
L’odeur des bois et des mousses,
Et quelques paroles douces
Comme les roses de mai.


Édouard Turquety

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.