Blanc est le vestement du grand Pere sans age,
Blancs sont les courtisans de sa blanche maison,
Blanc est de son esprit l'étincelant pennage.
Blanche est de son Agneau la brillante toison.

Blanc est le crespe sainct dont (pour son cher blason)
Aux Nopces de l'Agneau l'Espouse s'advantage.
Blanc est or' le manteau, dont par mesme raison,
Cet innocent Espous se pare en son Nopçage.

Blanc estoit l'ornement dont le Pontife vieux
S'affeubloit pour devot offrir ses vœus aux Cieux.
Blanc est le parement de ce nouveau grand Prestre.

Blanche est la robbe deüe au fort victorieux.
Ce vaincueur (bien qu'il aille à la mort se souzmettre)
Blanc sur la dure mort triomphe glorieux.


Jean de La Ceppède

Découvrez Poésie Postale, votre abonnement mensuel pour recevoir des poèmes inédits et œuvres d'art originales par la poste, le tout dans une enveloppe scellée à la cire.

Gâtez-vous ou offrez de la poésie en cadeau !

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.