Les Deux Renards - Fénelon

Deux Renards entrèrent la nuit, par surprise, dans un poulailler ; ils étranglèrent le coq, les poules et les poulets:après ce carnage, il apaisèrent leur faim. L’un, qui était jeune et ardent, voulait tout dévorer; l’autre, qui était vieux et avare, voulait garder...

L’Ourse et son Fils - Fénelon

Une Ourse avait un petit Ours qui venait de naître. On ne reconnaissait en lui aucune figure d’animal : c’était une masse informe et hideuse. L’Ourse, toute honteuse d’avoir un tel fils, va trouver sa voisine la Corneille, qui faisait grand bruit, par son caquet, sous...

Le Départ de Lycon - Fénelon

Quand la Renommée, par le son éclatant de sa trompette, eut annoncé aux divinités rustiques et aux bergers du Cynthe le départ de Lycon, tous ces bois, si sombres, retentirent de plaintes amères. Écho les répétait tristement, à tous les vallons d’alentour. On...

Le Hibou - Fénelon

Un jeune Hibou, qui s’était vu dans une fontaine et qui se trouvait plus beau, je ne dirai pas que le jour, car, il le trouverait fort désagréable, mais, que la nuit, qui avait de grands charmes pour lui, disait en lui-même:« J’ai sacrifié aux Grâces ; Vénus a mis sur...

Les Deux Souris - Fénelon

Une souris, ennuyée de vivre dans les périls et dans les alarmes à cause de Mitis et de Rodilardus, qui faisait grand carnage de la nation souriquoise, appela sa commère qui était dans un trou de son voisinage. « Il m’est venu, dit-elle, une bonne pensée. J’ai lu,...

Le Fantasque - Fénelon

Qu’est-il donc arrivé de funeste à Métanthe ? Rien au dehors, tout au dedans. Ses affaires vont à souhait ; tout le monde cherche à lui plaire. Quoi donc ? c’est que sa rate fume. Il se coucha, hier, les délices du genre humain ; ce matin, on est honteux pour lui, il...

Aristée et Virgile - Fénelon

Virgile étant descendu aux enfers, entra dans ces campagnes fortunées, où les héros et les hommes, inspirés des dieux, passent une vie bienheureuse sur des gazons toujours émaillés de fleurs et entrecoupés de mille ruisseaux. D’abord, le berger Aristée, qui était là...

La Médaille - Fénelon

Je crois, Monsieur, que je ne dois point perdre de temps, pour vous informer d’une chose très curieuse et sur laquelle vous ne manquerez pas de faire bien des réflexions. Nous avons, en ce pays, un savant nommé M. Wanden, qui a de grandes correspondances avec les...

Prière Indiscrète de Nélée, Petit-Fils de Nestor - Fénelon

Entre tous les mortels qui avaient été aimés des dieux, nul ne leur avait été plus cher que Nestor ; ils avaient versé sur lui, leurs dons les plus précieux ; la sagesse, la profonde connaissance des hommes, une éloquence douce et insinuante. Tous les Grecs...

Les Abeilles et les Vers à Soie - Fénelon

Un jour les Abeilles montèrent jusque dans l’Olympe, au pied du trône de Jupiter, pour le prier d’avoir égard aux soins qu’elles avaient pris de son enfance, quand elles le nourrirent de leur miel sur le mont Ida. Jupiter voulut leur accorder les premiers honneurs...

Le Singe - Fénelon

Un vieux Singe malin étant mort, son ombre descendit dans la sombre demeure de Pluton, où elle demanda à retourner parmi les vivants. Pluton voulait la renvoyer dans le corps d’un âne pesant et stupide, pour lui ôter sa souplesse, sa vivacité et sa malice ; mais elle...

Le Dragon et les Renards - Fénelon

Un Dragon gardait un trésor dans une profonde caverne ; il veillait jour et nuit pour le conserver. Deux Renards, grands fourbes et grands voleurs de leur métier, s’insinuèrent auprès de lui par flatteries. Ils devinrent ses confidents. Les gens les plus complaisants...

Les Fables de Charles Perrault

Le duc et les oiseauxUn jour le Duc fut tellement battu par tous les Oiseaux, à cause de son vilain chant et de son laid plumage, que depuis il n'a osé se montrer que la nuit.Tout homme avisé qui s'engageDans le Labyrinthe d'Amour,Et qui veut en faire le tour,Doit...

Les canes et le petit barbet - Charles Perrault

Un petit Barbet poursuivait à la nage de grandes Canes. Elles lui dirent : - Tu te tourmentes en vain, tu as bien assez de force pour nous faire fuir, mais tu n'en as pas assez pour nous prendre. -Il faut que l'objet soit sortable ;C'est autrement soi-même se...

Le serpent et le hérisson - Charles Perrault

Un Serpent retira dans sa caverne un Hérisson qui s'étant familiarisé, se mit à le piquer. Il le pria de se loger ailleurs. - Si je t'incommode, dit le Hérisson, tu peux toi-même chercher un autre logement. -Introduire un ami chez la beauté qu'on aime,Est bien souvent...

Le loup et la tête - Charles Perrault

Un Loup voyant une belle Tête, chez un Sculpteur, disait : - Elle est belle, mais le principal lui manque, l'esprit et le jugement. -Pour tenir dans les fers un amant arrêté,Il faut joindre l'esprit avecque la beauté. Charles Perrault

Du cygne et de la grue - Charles Perrault

La Grue demanda à un Cygne, pourquoi il chantait : - C'est que je vais mourir, répondit le Cygne, et mettre fin à tous mes maux. -Quand d'une extrême ardeur on languit nuit et jour,Cette ardeur devient éloquente,Et la voix d'un amant n'est jamais si charmante,Que...

Le renard et le corbeau - Charles Perrault

Un Renard voyant un fromage dans le bec d'un Corbeau, se mit à louer son beau chant. Le Corbeau voulut chanter, et laissa choir son fromage que le Renard mangea.On peut s'entendre cajoler,Mais le péril est de parler. Charles Perrault

Le dauphin et le singe - Charles Perrault

Un Singe dans un naufrage, sauta sur un Dauphin qui le reçut, le prenant pour un homme ; mais lui ayant demandé s'il visitait souvent le Pirée qui est un port de mer, et le Singe ayant répondu qu'il était de ses amis, il connut qu'il ne portait qu'une bête, et le...

Le milan et les colombes - Charles Perrault

Les Colombes poursuivies par le Milan, demandèrent secours à l'Épervier, qui leur fit plus de mal que le Milan même.On sait bien qu'un mari fait souvent enrager,Toutefois la jeune Colombe,Qui gémit, et veut se venger,Doit bien, avant que s'engager,Voir en quelles...