Les Plus Beaux Poèmes d'Amour du 18e Siècle

Si vous souhaitez lire ou relire les meilleurs poèmes français du 18e siècle sur le thème de l'amour, vous êtes au bon endroit. Certains de ses poèmes seront parfait pour une carte de Saint-Valentin, un anniversaire de mariage, ou simplement pour déclarer sa flamme à...

Poème sur le Désastre de Lisbonne - Voltaire

Ô malheureux mortels ! ô terre déplorable !Ô de tous les mortels assemblage effroyable !D’inutiles douleurs, éternel entretien !Philosophes trompés qui criez : « Tout est bien » ;Accourez, contemplez ces ruines affreuses,Ces débris, ces lambeaux, ces cendres...

Délire - Évariste de Parny

Il est passé ce moment des plaisirs Dont la vitesse a trompé mes désirs ; Il est passé ; ma jeune et tendre amie, Ta jouissance a doublé mon bonheur. Ouvre tes yeux noyés dans la langueur, Et qu'un baiser te rappelle à la vie. Celui-là seul connoît la volupté,...

La discrétion - Évariste de Parny

O la plus belle des maîtresses ! Fuyons dans nos plaisirs la lumière et le bruit ; Ne disons point au jour les secrets de la nuit ; Aux regards inquiets dérobons nos caresses. L'amour heureux se trahit aisément. Je crains pour toi les yeux d'une mère attentive ; Je...

La Frayeur - Évariste de Parny

Te souvient-il, ma charmante maîtresse, De cette nuit où mon heureuse adresse Trompa l'Argus qui garde tes appas ? Furtivement j'arrivai dans tes bras. Tu résistait ; mais ta bouche vermeille A mes baisers se dérobait en vain ; Chaque refus amenait un larcin. Un bruit...

Que le bonheur arrive lentement - Évariste de Parny

Que le bonheur arrive lentement ! Que le bonheur s'éloigne avec vitesse ! Durant le cours de ma triste jeunesse, Si j'ai vécu, ce ne fut qu'un moment. Je suis puni de ce moment d'ivresse. L'espoir qui trompe a toujours sa douceur, Et dans nos maux du moins il nous...

Calme des sens - Évariste de Parny

Calme des sens, paisible Indifférence, Léger sommeil d'un cœur tranquillisé, Descends du ciel ; éprouve ta puissance Sur un amant trop longtemps abusé. Mène avec toi l'heureuse Insouciance, Les Plaisirs purs qu'autrefois j'ai connus, Et le Repos que je ne trouve plus...

D'un long sommeil - Évariste de Parny

D'un long sommeil, j'ai goûté la douceur, Sous un ciel pur, qu'elle embellit encore, A mon réveil j'ai vu briller l'aurore ; Le dieu du jour la suit avec lenteur. Moment heureux ! la nature est tranquille ; Zéphyre dort sur la fleur immobile ; L'air plus serein a...

J'ai cherché - Évariste de Parny

J'ai cherché dans l'absence un remède à mes maux ; J'ai fui les lieux charmants qu'embellit l'infidèle, Caché dans ces forêts dont l'ombre est éternelle, J'ai trouvé le silence, et jamais le repos. Par les sombres détours d'une route inconnue J'arrive sur ces monts...

Par cet air - Évariste de Parny

Par cet air de sérénité, Par cet enjouement affecté D'autres seront trompés peut-être, Mais mon cœur vous devine mieux ; Et vous n'abusez point des yeux Accoutumés à vous connaître. L'esprit vole à votre secours, Et malgré vos soins, son adresse Ne peut égayer vos...

Rappelez-vous - Évariste de Parny

Rappelez-vous ces jours heureux, Où mon cœur crédule et sincère Vous présenta ses premiers vœux. Combien alors vous m'étiez chère ! Quels transports ! quel égarement ! Jamais on ne parut si belle Aux yeux enchantés d'un amant ; Jamais un objet infidèle Ne fut aimé...

Chant premier - Boileau jadis a pu - Jacques Delille

Boileau jadis a pu, d'une imposante voix, Dicter de l'art des vers les rigoureuses lois ; Le chantre de Mantoue a pu des champs docilesHâter les dons tardifs par des leçons utiles : Mais quoi ! L'art de jouir, et de jouir des champs, Se peut-il enseigner ? Non sans...

Chant troisième - Que j'aime le mortel - Jacques Delille

Que j'aime le mortel, noble dans ses penchans, Qui cultive à la fois son esprit et ses champs ! Lui seul jouit de tout. Dans sa triste ignoranceLe vulgaire voit tout avec indifférence : Des desseins du grand être atteignant la hauteur, Il ne sait point monter de...

Chant premier - Le doux printemps revient - Jacques Delille

Le doux printemps revient, et ranime à la foisLes oiseaux, les zéphirs, et les fleurs, et ma voix. Pour quel sujet nouveau dois-je monter ma lyre ? Ah ! lorsque d'un long deuil la terre enfin respire, Dans les champs, dans les bois, sur les monts d'alentour, Quand...

Chant troisième - Je chantais les jardins - Jacques Delille

Je chantais les jardins, les vergers et les bois, Quand le cri de Bellone a retenti trois fois. À ces cris, arrachés des foyers de leurs pères, Nos guerriers ont volé sur des mers étrangères, Et Mars a de Vénus déserté les bosquets. Dieux des champs, dieux amis de...

Livre I - Jacques Delille

Je chante les moissons : je dirai sous quel signe Il faut ouvrir la terre et marier la vigne ; Les soins industrieux que l'on doit aux troupeaux ; Et l'abeille économe, et ses sages travaux. Astres qui, poursuivant votre course ordonnée, Conduisez dans les cieux la...