Ô ne blasphème pas - Paul Verlaine

Ô ne blasphème pas, poète, et souviens-toi.Certes la femme est bien, elle vaut qu’on la baise,Son cul lui fait honneur, encor qu’un brin obèseEt je l’ai savouré maintes fois, quant à moi.Ce cul (et les tétons) quel nid à nos caresses !Je l’embrasse à genoux et lèche...

Dors-tu content - Alfred de Musset

Dors-tu content, Voltaire, et ton hideux sourireVoltige-t-il encor sur tes os décharnés ?Ton siècle était, dit-on, trop jeune pour te lire;Le nôtre doit te plaire, et tes hommes sont nés.Il est tombé sur nous, cet édifice immenseQue de tes larges mains tu sapais nuit...

Treize - Renée Vivien

Ashtaroth, Belzébuth, Bélial et Moloch Fendent la nuit d'hiver, massive comme un roc, De leurs iles et de leur souffle de fournaise, Et, sur les murs lépreux de Suburra, Moloch De son pouce sanglant trace le nombre  : treize. Ashtaroth, Belzébuth, Bélial et Moloch Ont...

Virgo Hebraïca - Renée Vivien

Tu m'apportes l'ardeur des nuits de Palestine. Sur ton front, serein comme un feu d'autel, Brûle, sceau mystique, empreinte divine, La gloire de ta race, ô fille d'Israël  ! Ton corps a les parfums du corps de Bethsabée, Pâleur de lotus et de nénuphar. Un saphir...

Litanie de la Haine - Renée Vivien

La Haine nous unit, plus forte que l'Amour. Nous haïssons le rire et le rythme du jour, Le regard du printemps au néfaste retour. Nous haïssons la face agressive des mâles. Nos cœurs ont recueilli les regrets et les râles Des Femmes aux fronts lourds, des Femmes aux...

Naples - Renée Vivien

Le temple abandonné de la Vénus latine Se recule et s'estompe à travers les embruns, Et le déroulement rituel des parfums Ne tourbillonne plus vers l'Image Divine. Les roses, sur le marbre enfiévré par leur sang, N'ont plus leur rouge ardeur de rire et de rapine  : Le...

Pour Une - Renée Vivien

Quelqu'un, je crois, se souviendra dans L'avenir de nous. Mon souci. Psappha Dans l'avenir gris comme une aube incertaine, Quelqu'un, je le crois, se souviendra de nous, En voyant brûler sur l'ambre de la plaine L'automne aux yeux roux. Un être parmi les êtres de la...

Reflets d'Ardoise - Renée Vivien

Vois, tandis que gauchit la bruine sournoise, Les nuages pareils à des chauves-souris, Et là-bas, gris et bleu sous les cieux bleus et gris, Ruisseler le reflet pluvieux de l'ardoise. O mon divin Tourment, dans tes yeux bleus et gris S'aiguise et se ternit le reflet...

Telle que Viviane - Renée Vivien

Le blond zodiaque détruit Ses énigmatiques algèbres, Et les cygnes noirs de la nuit Glissent sur un lac de ténèbres. Tu me tends, d'un geste onduleux, Tes mains où le lotus se fane. A travers les feuillages bleus Tu souris, comme Viviane. Je retrouve les chers...

Les Oripeaux - Renée Vivien

Je ne danserai pas sur ton tréteau banal, Avec tes histrions et tes prostituées. Lorsque fermente en moi la tristesse du vin, J'erre, exagérant mon verbe de pitre, Mentant comme un prêtre et comme un devin Ma loquacité pérore et chapitre Devant la foule aux remous de...

La Nuit latente - Renée Vivien

Le soir, doux berger, développe Son rustique solo… Je mâche un brin d'héliotrope Comme Fra Diavolo. La nuit latente fume, et cuve Des cendres, tel un noir Vésuve, Voilant d'une vapeur d'étuve La lune au blanc halo. Je suis la fervente disciple De la mer et du soir. La...

La Vierge au Tapis - Renée Vivien

Pâle et mélancolique ainsi qu'une malade, Un tapis fondu languit sous tes pieds. Plus majestueux qu'un temple de jade, Les magnolias et les tulipiers Ont laissé pleuvoir la nuit de leur voûte. Tramé dans un soir aux bleus inconnus Par de brunes mains que l'été...

Les Emmurées - Renée Vivien

L'ombre étouffe le rire étroit des Emmurées. Leur illusoire appel s'étrangle dans la nuit. Leur front implore en vain la brise qui s'enfuit Vers l'Ouest, où les mers sommeillent, azurées. Leur cécité profonde ignore les marées Des couleurs, les reflux de la fleur et...

Les Iles - Renée Vivien

La mer porte le poids voluptueux des Iles… Le lapis lazuli des ondes infertiles Sollicite le frais recueillement des Iles. Iles d'hiver, ô fleurs de la nacre et du nord  ! Lorsque l'ombre a tressé les roses de la mort, Les Iles ont jailli de la nacre et du nord. Elles...

Les Mangeurs d'herbe - Renée Vivien

C'est l'heure où l'âme famélique des repus Agonise, parmi les festins corrompus. Et les Mangeurs d'herbe ont aiguisé leurs dents vertes Sur les prés d'octobre aux corolles larges ouvertes, Les prés d'un ton de bois où se rouillent les clous… Ils boivent la rosée avec...

Les Morts aveugles - Renée Vivien

Les Morts aveugles sont assis dans les tombeaux, Ils ouvrent leurs yeux larges et stupides Devant la lueur rouge des flambeaux, Et leurs yeux béants sont des gouffres vides… Dardant vers la nuit leurs regards stupides, Les Morts aveugles sont assis dans les tombeaux....

Les Oliviers - Renée Vivien

Et je regrette et je cherche… Psappha Les oliviers, changeants et frais comme les vagues, Recueillent gravement tes murmures légers, Psappha, Divinité des temples d'orangers, Dont le chant surpassa le chant des étrangers… La montagne a des plis musicalement vagues…...

La Dogaresse - Renée Vivien

UN ACTE EN VERS SCENE PREMIERE Le palais des Doges. Fenêtres ouvertes sur la lagune. On entend de lointains accords de luths et de mandolines. GEMMA O Venise  ! J'ai l'âme ivre des sérénades  : La musique a brûlé mes lèvres et mon front. Les barques où, parmi la...

La Douve - Renée Vivien

L'aube a des pas furtifs de louve Et des yeux de chacal… De mes mains j'ai creusé la douve  ; J'ai bâti, sans vassal, La tour aux murs noirs qui t'encloître. Ton épouvante voit s'accroître, Pareil à l'enflure d'un goitre, Mon amour féodal. Que m'importe ton regard...

La Fourrure - Renée Vivien

Je hume en frémissant la tiédeur animale D'une fourrure aux bleus d'argent, aux bleus d'opale  ; J'en goûte le parfum plus fort qu'une saveur, Plus large qu'une voix de rut et de blasphème, Et je respire avec une égale ferveur, La Femme que je crains et les Fauves que...

La Madone aux Lys - Renée Vivien

J'ai bu, tel un poison, vos souffles éplorés, Vos sanglots de parfums, lys fauves, lys tigrés  ! Dédiez au matin votre rose sourire, Lys du Japon, éclos aux pays de porphyre. Ténèbres, répandez vos torpeurs d'opiums, Vos sommeils de tombeaux sur les chastes arums. Lys...

Donna m'apparve - Renée Vivien

Sopra candido vel cinta d'oliva Donna m'apparve, sotto verde manto, Vestita di color di fiamma viva. Dante, Purgatorio, canto trentesimo. Lève nonchalamment tes paupières d'onyx. Verte apparition qui fus ma Béatrix. Vois les pontificats étendre, sur l'opprobre Des...

Faste des Tissus - Renée Vivien

Estompe ta beauté sous le poids des étoffes, Plus souples que les flots, plus graves que les strophes. Elles ont la caresse et le rythme des mers, Et leur frisson s'accorde au blanc frisson des chairs. Revêts le violet des antiques chasubles, Parsemé de l'éclair des...

L'Aurore vengeresse - Renée Vivien

L'Aube, dont le glaive reluit, Venge, comme une blanche Electre, La fiévreuse aux regards de spectre, Dupe et victime de la nuit… Vers l'horreur des étoiles noires Montent les funèbres accords… Sur la rigidité des morts Veillent les lys expiatoires. L'ombre aux...

A la Florentine - Renée Vivien

Entre tes seins blêmit une perle bizarre. Tu rêves, et ta main curieuse s'égare Sur les algues de soie et les fleurs de satin. J'aime, comme un péril, ton sourire latin, Tes prunelles de ruse où l'ombre se consume Et ton col sinueux de page florentin. Tes yeux sont...

After Glow - Renée Vivien

Je poursuis mon chemin vers le havre inconnu. Les Femmes de Désir ont blessé mon cœur nu. Dans la perversité de leur inquiétude Elles ont outragé ma calme solitude. Elles n'ont respecté ni l'ordre ni la loi Que j'observais, avec un très exact effroi. Obéissant au cri...

Arums de Palestine - Renée Vivien

O ma Maîtresse, je t'apporte, Funèbres comme un requiem, Lys noirs sur le front d'une morte, Les arums de Jérusalem. Ils éclosent parmi les râles De l'amour que l'aube détruit, Et les succubes aux doigts pâles Ont respiré leur chair de nuit. Seule, ton âme ténébreuse...

Céres Eleusine - Renée Vivien

La nuit des vergers bleus d'acanthes, Des jardins pourpres d'aloès, Attend l'Evohé des Bacchantes Et les mystères de Cérès. Dans le temple aux flammes païennes, Le soir, accroupi comme un sphinx, Contemple les Musiciennes, Evocatrices de Syrinx. Une étrange et pâle...

Chanson pour Elle - Renée Vivien

L'orgueil, endolori s'obstine A travestir ton cœur lassé, Ténébreux comme la morphine Et le mystère du passé. Tu récites les beaux mensonges Comme on récite les beaux vers. L'ombre répand de mauvais songes Sur tes yeux d'archange pervers. Tes joyaux sont des orchidées...

Chevauchée - Renée Vivien

Les Ondines, ceignant les roseaux bleus du fleuve, Ont des chansons de vierge et des sanglots de veuve. Leurs gemmes sont les pleurs lumineux du passé. Le Griffon s'alanguit en un songe lassé  ; Sur ses paupières a pesé la somnolence, Et ses ongles d'onyx ont rayé le...

J'ai l'âme lasse - Renée Vivien

J'ai l'âme lasse du destin Et je ne veux plus voir le monde Qu'à travers le voile divin De tes pâles cheveux de blonde. Sur mon front, haï des sommeils Et que le délire importune, Répands tes doux cheveux, pareils A des rayons de clair de lune. Puisque le passé pleure...