La Messagère - Albert Lozeau

La fleur, exquise messagère, En son petit cœur rose ou bleu Qu’embaume une senteur légère, Enferme l’infini d’un vœu. Frissonnante dans sa corolle, La fleur, ce vivant billet doux, Exhale en parfum la parole Dite, en tremblant, du fond de nous… Parfois, sous le poids...

La Neige - Albert Lozeau

Je te salue, ô Reine immaculée et fine, Souveraine que vêt un long manteau d’hermine ! Tu t’es vue à ma vitre, et ma vitre, en hommage, A retenu captif ton radieux visage ! O Reine de blancheur, si fragile et si douce, Le sol noir sous tes pas fleurit de blanche...

La Passion - Albert Lozeau

Ainsi que l’ivrogne à son verre, Comme à l’opium le fumeur, De même que l’aigle à son aire, Ainsi que l’abeille à la fleur, Celui qui mit un jour sa lèvre, Poésie, à ton vase d’or, Dans la peine, l’amour, la fièvre, Y reviendra jusqu’à la mort ! Car la sublime maladie...

La Peur de vieillir - Albert Lozeau

Je vous évoque, seule en votre chambre, un soir, Avec angoisse, interrogeant votre miroir. Vous redressez le buste ou vous penchez la tête, Et le cristal, docile à vos gestes, répète La blancheur de vos bras, l’éclat noir de vos yeux, Votre cou, votre bouche exquise,...

La Poussière du jour - Albert Lozeau

La poussière de l’heure et la cendre du jour En un brouillard léger flottent au crépuscule. Un lambeau de soleil au lointain du ciel brûle, Et l’on voit s’effacer les clochers d’alentour. La poussière du jour et la cendre de l’heure Montent, comme au-dessus d’un...

La Première - Albert Lozeau

La première qu’on aime est toujours la plus belle. On la cherche des yeux comme du souvenir. Elle ne peut cesser de nous appartenir Par ce qu’il reste en nous de jouissance d’elle. Notre cœur inconstant lui demeure fidèle. C’est elle qu’en nos bras nous rêvons de...

La Royale Chanson - Albert Lozeau

L’amoureuse n’est plus et le poète est mort ; Mais la chanson d’amour, vivante, chante encor. La chanson s’alanguit encore de leurs fièvres En s’exhalant, le soir, aux lents soupirs des lèvres. Le poète est sous terre et l’amoureuse aussi : Ils dorment, l’un tout près...

La Torture - Albert Lozeau

Une peine est au fond de ton sourire fier ; Et de tes bleus regards les larmes retenues Tomberaient lentement sur tes belles mains nues, Si tu n’avais noyé ton âme en leur flot clair. Ton front est lourd d’angoisse, et tu souffris hier Pour la première fois des...

La Trêve - Albert Lozeau

Savourons l’heure lente, et l’ombre, et le silenceQue notre âme au repos se berce et se balanceComme un arbre tranquille au vent mélodieuxNous avons trop vécu de jours laborieux :Déposons le fardeau des tâches et des peines,Et regardons briller les étoiles...

Labeur amer - Albert Lozeau

Ceux qui veulent capter, comme un oiseau céleste, Le rêve pour l’enclore en un vers immortel, Après l’effort, ceux-là savent ce qu’il en reste, Et mâchent un dégoût plus amer que le fiel ! Donc, le labeur est vain, puisque l’image est fausse, Comme au reflet menteur...

Lâcheté - Albert Lozeau

Le soleil apparaît ; enfin, la maison luit. Des gouttes d’eau, le long des fils télégraphiques, Glissent l’une après l’autre et reflètent, magiques, Le bleu du ciel où le dernier nuage fuit. Mets ton front ténébreux à la vitre mouillée, Emplis de clarté douce et...

Le Bouquet - Albert Lozeau

Musicienne blonde aux doigts frôleurs et doux Puisque nous sommes seuls, quel air chanterons-nous ? O Muse, dont les mains sont pleines de corolles, Fais-moi, sur la musique, éclore des paroles ! Nous irons par les bois, harmonieusement, Cueillir la rouge fleur du...

Le Ciel intérieur - Albert Lozeau

Mon cœur est comme un grand paradis de délices Qu’un ange au glaive d’or contre le mal défend ; Et j’habite mon cœur, pareil à quelque enfant Chasseur de papillons, seul, parmi les calices. Gardé des chagrins fous et des mortels supplices, En l’asile fleuri du jardin...

Le Crépuscule - Albert Lozeau

Le crépuscule gris par ma vitre regarde ; Et, comme s’il avait le regret de finir Submergé par la nuit noire qui va venir, Le crépuscule gris à ma vitre s’attarde. Mon rideau se teint d’ombre et chaque objet se farde Et s’enveloppe lentement, sans se ternir, De ce...

Le Dimanche - Albert Lozeau

C’est dimanche, et voyez ! Dans la prairie en fleurs Butine activement l’abeille diligente ! L’incrédule ruisseau dont le flot bleu s’argente Abreuve encore l’herbe et les merles siffleurs ! Insatiable, au ciel tiède et pur, l’hirondelle, Dédaigneuse de Dieu, poursuit...

Le Livre - Albert Lozeau

J’ouvre un livre, et c’est comme une voix que j’entends. Un visage adorable apparaît dans les lignes. Si je lis Rodenbach, je vois nager des cygnes Sur des canaux et dans la brume aux plis flottants. Je vois des ciels, des mers, des jardins éclatants, Par le...

Le Mauvais Souvenir - Albert Lozeau

Comme un fantôme horrible au milieu d’une fête, Dans l’essaim triomphal de mes rêves joyeux, Le Mauvais Souvenir, des larmes plein les yeux, Est apparu, venant d’autrefois, dans ma tête. Tout mon être a tremblé d’angoisse et de défaite ! Sa présence a vaincu le rire...

Le Mauvais Voyage - Albert Lozeau

Les nuages me font songer aux grands départs Pour des pays lointains, par delà les mers bleues… Vous voulez voyager à des milliers de lieues ? Fermez vos yeux d’amour : la caravelle part ! Là, nous sommes sur l’eau qui berce. Le vent chante, La mer vaste a pour borne...

Le Meilleur de nous - Albert Lozeau

Nous avons tous au cœur des désirs retenus Que la plus clairvoyante amitié ne devine ; L’un a l’autre, à demi, nous restons inconnus ; Notre âme n’est pas toute ainsi qu’on l’imagine. Un grand secret intime existe au fond de nous, Sans cesse inexprimé, profond comme...

Le Miroir - Albert Lozeau

La lune dans l’ombre Semble un miroir clair Élevé dans l’air Au bout d’un bras sombre. Quelqu’un s’est miré Au miroir d’opale, Et le profil pâle Lors est demeuré. Et plus rien n’efface Au luisant miroir Errant par le soir, L’immortelle face Albert...