Au Tombeau de Banville - Algernon Charles Swinburne

La plus douce des voix qui vibraient sous le ciel Se tait : les rossignols ailés pleurent le frère Qui s'envole au-dessus de l'âpre et sombre terre, Ne lui laissant plus voir que l'être essentiel, Esprit qui chante et rit, fleur d'une âme sans fiel. L'ombre élyséenne,...

Nocturne - Algernon Charles Swinburne

La nuit écoute et se penche sur l'onde Pour y cueillir rien qu'un souffle d'amour ; Pas de lueur, pas de musique au monde, Pas de sommeil pour moi ni de séjour. Ô mère, ô Nuit, de ta source profonde Verse-nous, verse enfin l'oubli du jour. Verse l'oubli de l'angoisse...