François Rabelais tourangeau - Anatole de Montaiglon

Ceux qui de Rabelais font un vieux faune ivrogne Sont des sots. Il n’avait pas le nez purpurin ; C’était un philosophe, un Caton Censorin ; Il avait un visage et non pas une trogne. Son siècle était perdu de vermine et de rogne, Et, pour le fustiger avec le fouet...