La jeune femme - Charles-Julien Lioult de Chênedollé

parmi les ruines de Rome Hic spirat amor. J'errais aux campagnes de Rome, Et, promenant au loin mes pas silencieux, Je lisais le néant de l'homme Écrit de toutes parts sur ce sol glorieux. Du Capitole au front superbe J'aimais à contempler les environs déserts, Et je...

La Violette - Charles-Julien Lioult de Chênedollé

« Pourquoi faut-il qu’à tous les yeux « Le destin m’ait cachée au sein touffu de l’herbe, « Et qu’il m’ait refusé, de ma gloire envieux, « La majesté du lis superbe ? « Ou que n’ai-je l’éclat vermeil « Que donne le printemps à la rose naissante, « Quand, dans un frais...

Le Gladiateur mourant - Charles-Julien Lioult de Chênedollé

Vain et sanglant jouet de la fureur romaine, Le fier Gladiateur cède et tombe expirant ; Par son glaive trahi, sur l’homicide arène Il repose calme et mourant. Il ramasse en son cœur sa force réunie, Se penche, et se recueille appuyé sur sa main ; Il consent à la...

Le pêcheur - Charles-Julien Lioult de Chênedollé

Sur les bords d'un fleuve limpide, Un pauvre pêcheur arrêté, Après une course rapide, S'était assis un soir d'été. En jetant sa ligne mobile Sur ces rivages inconnus, Il contemplait l'onde tranquille Qui venait baigner ses pieds nus. Une illusion insensible Charmant...