Le désir - Claude-Joseph Dorat

Ode anacréontique Souffle divin, puissant moteur, Dont les impressions soudaines Font couler le feu dans nos veines, Et le plaisir dans notre cœur : Désir, j'adore ton ivresse, Tes traits rapides et brûlants, Et tes impétueux élans, Et ta langueur enchanteresse......

Hymne au baiser - Claude-Joseph Dorat

Don céleste, volupté pure, De l'univers moteur secret, Doux aiguillon de la nature, Et son plus invincible attrait, Éclair, qui, brûlant ce qu'il touche, Par l'heureux signal de la bouche, Avertit tous les autres sens ; Viens jouer autour de ma lyre ; Qu'on...

Les baisers comptés - Claude-Joseph Dorat

Sous ces tilleuls qui nous prêtent leur ombre, Tu me promis cent baisers l'autre jour ; Tu me les a donnés, mais sans passer leur nombre, Eh ! Quel nombre, dis-moi, peut suffire à l'amour ? Lorsque Cérès enrichit la nature, Sait-elle donc, trop avare Thaïs, Le compte...

Les Jaloux trompés - Claude-Joseph Dorat

Aimons-nous, âme de ma vie, Aimons, dans l’âge des amours ; De la vieillesse et de l’envie Que nous importent les discours ? On voit mourir et renaître les jours : Mais dès que la lumière, hélas ! Nous est ravie, Songes-y bien, c’est pour toujours. Jette toi dans mes...

Les Ombres - Claude-Joseph Dorat

Crois moi, jeune Thaïs, la mort n’est point à craindre ; Sa faulx se brisera sur l’autel des amours. Vas ; nous brûlons d’un feu qu’elle ne peut éteindre. Est-ce mourir, dis-moi, que de s’aimer toujours ; Nos ames survivront au terme de nos jours ; Pour s’élancer vers...

L’Extase - Claude-Joseph Dorat

Vois, ma Thaïs, cette vigne amoureuse Se marier à ce jeune arbrisseau ; Vois le lierre embrasser l’ormeau De sa guirlande tortueuse. Puissent tes bras voluptueux Me serrer, m’enchaîner de même ! Puissé-je par autant de nœuds, T’enlacer, te presser, te ceindre de mes...

L’Immortalité - Claude-Joseph Dorat

De quels charmes tu m’environnes ! Que je sens près de toi d’amoureuses fureurs ! Comme ils sont parfumés les baisers que tu donnes ! En les cueillant, je crois cueillir des fleurs, Telles que les vergers d’Hymette En fournissent dès le matin À ces filles de l’air qui...

L'étincelle - Claude-Joseph Dorat

Donne-moi, ma belle maîtresse, Donne-moi, disais-je, un baiser, Doux, amoureux, plein de tendresse... Tu n'osas me le refuser : Mais que mon bonheur fut rapide ! Ta bouche à peine, souviens-t-en, Eut effleuré ma bouche avide, Elle s'en détache à l'instant. Ainsi...

La convention - Claude-Joseph Dorat

Oui ; de ta bouche enfantine Donne-moi dans ces vergers Autant de furtifs baisers Qu'Ovide en prit à Corine ; Autant (je n'en veux pas plus) Qu'il naît d'amours sur tes traces, Qu'on voit jouer de Vénus Et de beautés et de grâces, Sur ton sein, entre tes bras, Dans...

La Couronne de fleurs - Claude-Joseph Dorat

Renversé doucement dans les bras de Thaïs, Le front ceint d’un léger nuage, Je lui disois : lorsque tu me souris, Peut-être sur ma tête il s’élève un orage. Que pense-t-on de mes écrits ? Je dois aimer mes vers, puisqu’ils sont ton ouvrage. Occuperai-je les cent voix...

La Fausse pudeur - Claude-Joseph Dorat

Pourquoi donc, matrônes austères, Vous alarmer de mes accens ? Vous, jeunes filles trop sévères, Pourquoi redoutez-vous mes chants ? Ai-je peint les enlèvemens, Des passions les noirs ravages, Et ces impétueux orages Qui naissent aux cœurs des amans ? Je célèbre des...

La Morsure - Claude-Joseph Dorat

Thaïs, quel folâtre caprice Contre moi semble t’exciter ? Eh, quoi ! Tu ris de ta malice, Et te plais à la répéter ? Tu comptes donc pour rien cruelle, Ces traits pénétrans, enflammés, Que l’enfant aîlé, ton modèle, Dans mon cœur a tous enfermés ? Tes dents, ces...

La réserve - Claude-Joseph Dorat

Quand neuf baisers m'auront été promis, Ne m'en donne que huit, et malgré ta promesse, Soudain, échappe, ma Thaïs. En la trompant, augmente mon ivresse : Cours te cacher derrière tes rideaux, Dans ton alcôve, asyle du mystère, Sous l'ombrage de tes berceaux ; Fuis,...

Le baiser du matin - Claude-Joseph Dorat

Les étoiles brillaient encore : A peine un jour faible et douteux Ouvre la paupière de Flore, Qui, dans ses bras voluptueux, Retient l'inconstant qu'elle adore. Le souffle humide d'un vent frais Effleure les airs qu'il épure, Soupire à travers ces bosquets, Et vient...

Le Casque - Claude-Joseph Dorat

Dans les bras caressans de la belle déesse, Le dieu Mars languissoit brûlant et désarmé, Et, le front rayonnant de la plus douce ivresse, Il goûtoit à longs traits le bonheur d’être aimé. Aux lèvres de Cypris son ame suspendue, Loin de ces jeux sanglans qui font...

Le Délire - Claude-Joseph Dorat

Que je me plais dans ce séjour ! J’y suis auprès de ma maîtresse. Quelle clarté vaudroit ce demi-jour ! Ces berceaux, ces gazons, ici tout m’intéresse, Je ne veux, je ne vois, je ne sens que l’amour. Belle Thaïs, ô toi que j’idolâtre, Dans tes bras amoureux quand je...

Le Nouvel Olympe - Claude-Joseph Dorat

Le croiras-tu ? Ces conquérans altiers, Tant célébrés par les cygnes du Tibre, Eux qui naissoient à l’ombre des lauriers, En respirant l’orgueil d’un peuple libre ; Ces fiers romains, ces sauvages guerriers, Ces demi-dieux, sous qui trembloit la terre, Ainsi que nous,...