Le silence régnait sur la terre et sur l'onde - Claude Malleville

Le silence régnait sur la terre et sur l'onde, L'air devenait serein et l'Olympe vermeil, Et l'amoureux Zéphir affranchi du sommeil Ressuscitait les fleurs d'une haleine féconde. L'Aurore déployait l'or de sa tresse blonde Et semait de rubis le chemin du Soleil ;...

Imitation du Cavalier Marin - Claude Malleville

Que Parténice est belle, encor qu'elle soit noire ! C'est le plus digne objet où s'adressent nos vœux ; A l'ébène éclatant qui luit en ses cheveux, L'or, et l'ambre ont cédé l'honneur de la victoire. Quelle si blanche main, ou d'albâtre ou d'ivoire , De ses liens si...

L'étoile de Vénus si brillante et si belle - Claude Malleville

L'étoile de Vénus si brillante et si belle, Annonçait à nos yeux la naissance du jour, Zéphire embrassait Flore, et soupirant d'amour, Baisait de son beau sein la fraîcheur éternelle. L'Aurore allait chassant les ombres devant elle, Et peignait d'incarnat le céleste...

La belle matineuse - Claude Malleville

Le silence régnait sur la terre et sur l'onde, L'air devenait serein et l'Olympe vermeil, Et l'amoureux Zéphire affranchi du sommeil Ressuscitait les fleurs d'une haleine féconde. L'Aurore déployait l'or de sa tresse blonde, Et semait de rubis le chemin du Soleil ;...

Si tôt que j'eus quitté les délices du port - Claude Malleville

Si tôt que j'eus quitté les délices du port Et d'un œil affligé pris congé du rivage, J'appris que de la mer l'infidèle passage Était peu différent de celui de la mort. Les ondes contre moi firent un tel effort Et d'un si rude choc vainquirent mon courage Qu'au...

À une dame qui lui demandait des énigmes - Claude Malleville

Je suis en même temps et de glace et de flamme,La crainte et le désir accompagnent mes pas,Ma peine a ses plaisirs, mon mal a ses appasEt ma propre douleur me tient lieu de dictame. En cet étrange état où souvent je me pâme,J'ignore également la vie et le trépas.Les...