Amazilie - Dominique Rouquette

Ami, la nuit, souvent, aux heures d’insomnie, Quand je rêve attristé, Des lointains souvenirs le mystique génie S’assied à mon côté. Des savanes, des pins, des ondes du vieux fleuve J’entends la grande voix, Et mon âme renaît à la vie et s’abreuve Aux sources...

La Nuit - Dominique Rouquette

La lune du Lacombe argente les deux rives : Pas un bruit de roseaux ni de feuilles plaintives. Au camp muet s’éteint le cri du négrillon ; Dans le foyer bruit l’invisible grillon. Oh ! c’est l’heure pieuse où l’âme recueillie S’enivre de silence et de mélancolie,...

Le Rubicon - Dominique Rouquette

Adieu, frère créole, ami d’enfance, adieu !... Vogue sur l’Océan, à la merci de Dieu ! Comme un coursier sans frein qui jette un cri sauvage, Le Rubicon bondit, cingle loin du rivage. Adieu, frère créole, une dernière fois !... Mais la brise grondante éteint, couvre...

Louise - Dominique Rouquette

Quand elle reposa, sous un tertre sans nom, Celle à qui nous liait le filial chaînon, Et que, sur ce gazon où l’arbuste s’incline, Pleuraient ses fils enfans et sa fille orpheline, Moi, qu’alors enfermait la zone d’orient, Enfant insoucieux et prisonnier riant,...

L’Exilé - Dominique Rouquette

Je pars…nul écho sur la rive, Pas un murmure dans les bois ; Pas un bruit de feuille plaintive : Le will-poor-will même est sans voix. La Nature semble endormie, Le front d’un nuage voilé ; Nul souffle sur l’onde assoupie : Dieu guide le pauvre exilé ! Je pars… adieu,...

Midi - Dominique Rouquette

C’est l’heure solennelle où tout se tait, c’est l’heure Où la création en silence demeure. Le chant du moqueur rouge, en un dernier effort, Retentit et s’éteint dans l’écho du bois-fort. Le pesant carrion-crow de l’abîme des nues Regagne haletant ses retraites connues...