Fata libelli - Édouard Grenier

Quand le pâtre a fini son chant joyeux ou triste, Dans l'air ému souvent le son persiste, Et plane une dernière fois. Puis, bientôt le silence, Cet hymne sans voix, Recommence Au bois. Le feu mystérieux que le caillou recèle Au choc du fer jaillit en étincelle ; Mais...