Mes poètes - Édouard Turquety

Autrefois, dans les jours de ma jeunesse ardente, Quand l’éclat des grands noms éblouissait mes yeux, Mes poètes aimés c’étaient Eschyle, Dante, Camoëns et Byron, Byron l’audacieux ; C’était au divin bruit de leurs hymnes de flamme C’était en les nommant que je...

Prière - Édouard Turquety

Mon père, ayez pitié : ­ la vague s’enfle et gronde, La vague est toute prête à déborder sur eux, Et leurs tremblantes mains n’osent jeter la sonde, Tant le flot se hérisse et tant le gouffre est creux. Et comme un vil feuillage à travers la tourmente, Ils flottent...

Aurore - Édouard Turquety

Où vas-tu, souffle d’aurore, Vent de miel qui vient d’éclore, Fraîche haleine d’un beau jour !… Où vas-tu, brise inconstante, Quand la feuille palpitante Semble frissonner d’amour ? Est-ce au fond de la vallée, Dans la cime échevelée D’un saule où le ramier dort ?...

Dans ma belle Bretagne - Édouard Turquety

Quand je reviens joyeux dans ma belle Bretagne Au sortir de Paris, de ce triste Paris, Où l’on ne voit ni mer, ni forêts, ni montagne, Où l’on traîne des jours ennuyés et flétris ; Quand j’ai passé le seuil, quand j’ai franchi l’entrée De la noire maison gothique et...