Renais, renais encor, Méduse monstrueuse - Flaminio de Birague

Renais, renais encor, Méduse monstrueuse, Et transforme en rocher par ton hideux regard Ce mien corps transpercé de maint amoureux dard, Comme sous forme humaine une mort outrageuse, Et mon esprit quittant sa prison douloureuse, Dont le destin voudra l'affranchir,...

Tous ces oiseaux qui sous la nuit obscure - Flaminio de Birague

Tous ces oiseaux qui sous la nuit obscure D'un triste vol se plaignent lentement Ne sont témoins du doux commencement De mon amour sainte, loyale et pure. Les clairs ruisseaux, les bois et la verdure Des prés fleuris d'un beau bigarrement Sont seuls témoins du bien et...

Vous qui habitez l'Orque noir - Flaminio de Birague

Vous qui habitez l'Orque noir, Laissez votre horrible manoir, Sortez de la grotte avernale, Et venez tous ici haut voir Ma peine qui n'a point d'égale. Ô Proserpine, ô noir Pluton Cerbère, Mégère, Alecton, Tisyphone, infernales Ombres Atropos, Lachésis, Cloton, Venez...

J'aime si hautement que je n'ose nommer - Flaminio de Birague

J'aime si hautement que je n'ose nommer La divine beauté reine de mon courage, De peur que le vulgaire ignorant et volage De ma témérité ne vienne me blâmer. Si veux-je toutefois plutôt me consumer, Aimant une déesse en peine et en servage, Et souffrir maint ennui,...

Je sens déjà saillir de toute fosse obscure - Flaminio de Birague

Je sens déjà saillir de toute fosse obscure Mille fiers animaux goulûment animés Qui à me dévorer mettront toute leur cure Quand mes esprits vitaux se verront consumés, Et pour honnêtement dresser ma sépulture, D'un loup m'entomberont les boyaux affamés, Ni ne veux...

Ma vie est un Enfer plein d'ennuis et de peines - Flaminio de Birague

Ma vie est un Enfer plein d'ennuis et de peines, Mes tourments outrageux sont les fouets punisseurs, Et mes soucis mordants les serpents meurtrisseurs Qui bourrellent mon cœur de cent morts inhumaines. Comme là-bas on voit les espérances vaines, Ainsi tous mes espoirs...

Madame, si tu veux me prêter ton oreille - Flaminio de Birague

Madame, si tu veux me prêter ton oreille, Pour toi je me ferai prophète véritier, Mordillant un rameau du poenien laurier, Et de tes trois couleurs je dirai la nouvelle. Le gris mélancolique est le soin qui m'éveille Quand ma trêve se rompt par Amour mon guerrier,...

Par le milieu des déserts écartés - Flaminio de Birague

Par le milieu des déserts écartés, Dans la frayeur des antres plus sauvages, Et sur le bord des plus lointains rivages, Je fuis les lieux des hommes habités, Et regrettant tes divines beautés, Seul à l'écart, j'écoute les ramages Des oiselets qui en mille langages...

Plutôt les pâles Sœurs me privent de lumière - Flaminio de Birague

Plutôt les pâles Sœurs me privent de lumière, Et m'envoyent au creux des enfers pleins d'horreur Éprouver de Pluton l'effroyable terreur, Et ouïr de Minos la sentence dernière, Plutôt de Prométhée la douleur coutumière Me tourmente toujours, et l'ardente fureur Des...

Qui veut voir ici-bas un Astre reluisant - Flaminio de Birague

Qui veut voir ici-bas un Astre reluisant, Et s'égayer au joug d'une douce misère, Voye mon beau Phénix, la réserve plus chère Qu'eut de mille ans le Ciel, qu'il nous offre à présent. Ce sacré saint oiseau, ce Phénix tout plaisant Qui par sa grand douceur adoucirait...

C'était au jour piteux que la troupe sacrée - Flaminio de Birague

C'était au jour piteux que la troupe sacrée Des morts en Jésus-Christ avait trêve et repos, Gisant sous la froideur du cercueil en dépôt, Quand de maint Requiem leur âme est honorée. Lors au dur souvenir de la seconde année Que mon cœur est défunt, pour s'être vu...

Complainte - Flaminio de Birague

Vous de moi tant aimés, ô déserts solitaires Où j'ai souvent sans fruit semé mes tristes voix, Soyez, je vous supplie, encore cette fois De mes derniers sanglots les loyaux secrétaires. Et toi, fille de l'air, ô Écho forestière, Ne réponds plus au son de mes tristes...

Désespéré, chétif, du repos de ma vie - Flaminio de Birague

Désespéré, chétif, du repos de ma vie, Je chemine à grands pas au sentier douloureux De l'Orque épouvantable, où le sort rigoureux Avait dès le berceau ma jeunesse asservie. Là l'horreur de la nuit sombrement obscurcie, Et l'effroi pâlissant de l'Achéron ombreux, Avec...

Divin Ronsard, après que la douleur - Flaminio de Birague

Divin Ronsard, après que la douleur M'aura couché sous une froide lame, Et que l'Amour, sans barque ni sans rame, M'aura fait voir le monde sans couleur, Après ma mort, sanglote mon malheur, Et d'un long cri qui les rochers entame Dis aux passants qu'aux regards de ma...

Hôte mélancolique - Flaminio de Birague

Hôte mélancolique Des tombeaux et des croix, J'errerai fantastique Aux effroyables bois, Compagnon des forêts Et des démons secrets. Les rochers solitaires, Oreillés à mes sons, Les Faunes et les Laires, Rediront mes chansons, Chansons tristes témoins De mes funèbres...