Pour Madame la comtesse de La Suze - François Payot de Linieres

Le ciel joint rarement l'esprit à la beauté. Vous avez l'un et l'autre en un degré suprême, Et c'est, à mon avis, un horrible blasphème De ne pas vous tenir pour une déité. Cet esprit, en tous lieux, est justement vanté, Car vous faites des vers mieux que Malherbe...

Stances - François Payot de Linieres

Le destin avec ma famille M'a traîné loin de cette ville En ces lieux où je me déplais. Hélas ! je suis à la campagne, Où je ne sais ce que je fais, Sinon des châteaux en Espagne. J'y fuis celui qui s'embarrasse Dans les fatigues de la chasse, Où souvent la raison se...