Ballade à s'amie - François Villon

Fausse beauté qui tant me coûte cher, Rude en effet, hypocrite douleur, Amour dure plus que fer à mâcher, Nommer que puis, de ma défaçon seur, Cherme félon, la mort d'un pauvre cœur, Orgueil mussé qui gens met au mourir, Yeux sans pitié, ne veut Droit de Rigueur, Sans...

Ballade contre les ennemis de la France - François Villon

Rencontré soit de bêtes feu jetant Que Jason vit, quérant la Toison d'or ; Ou transmué d'homme en bête sept ans Ainsi que fut Nabugodonosor ; Ou perte il ait et guerre aussi vilaine Que les Troyens pour la prise d'Hélène ; Ou avalé soit avec Tantalus Et Proserpine aux...

Ballade de bon conseil - François Villon

Hommes faillis, bertaudés de raison, Dénaturés et hors de connoissance, Démis du sens, comblés de déraison, Fous abusés, pleins de déconnoissance, Qui procurez contre votre naissance, Vous soumettant à détestable mort Par lâcheté, las ! que ne vous remord L'horribleté...

Ballade de bonne doctrine à ceux de mauvaise vie - François Villon

" Car ou soies porteur de bulles, Pipeur ou hasardeur de dés, Tailleur de faux coins et te brûles Comme ceux qui sont échaudés, Traîtres parjurs, de foi vidés ; Soies larron, ravis ou pilles : Où s'en va l'acquêt, que cuidez ? Tout aux tavernes et aux filles. " Rime,...

Ballade de la belle Heaumière aux filles de joie - François Villon

" Or y pensez, belle Gautière Qui écolière souliez être, Et vous, Blanche la Savetière, Or est-il temps de vous connaître : Prenez à dêtre ou à senêtre ; N'épargnez homme, je vous prie ; Car vieilles n'ont ne cours ne être, Ne que monnoie qu'on décrie. " Et vous, la...

Ballade de la grosse Margot - François Villon

Se j'aime et sers la belle de bon hait. M'en devez-vous tenir ne vil ne sot ? Elle a en soi des biens à fin souhait. Pour son amour ceins bouclier et passot ; Quand viennent gens, je cours et happe un pot, Au vin m'en vois, sans démener grand bruit ; Je leur tends...

Ballade de merci - François Villon

A Chartreux et à Célestins, A Mendiants et à Dévotes, A musards et claquepatins, A servants et filles mignottes Portants surcots et justes cottes, A cuidereaux d'amour transis, Chaussant sans méhaing fauves bottes, Je crie à toutes gens mercis. A fillettes montrant...

Ballade des contre-vérités - François Villon

Il n'est soin que quand on a faim Ne service que d'ennemi, Ne mâcher qu'un botel de fain, Ne fort guet que d'homme endormi, Ne clémence que félonie, N'assurance que de peureux, Ne foi que d'homme qui renie, Ne bien conseillé qu'amoureux. Il n'est engendrement qu'en...

Ballade des Dames du temps jadis - François Villon

La Ballade des dames du temps jadis, du recueil Le Testament, est un des plus beaux poèmes de François Villon. Cette ballade lyrique et mélancolique, composée de trois huitains et un quatrain en octosyllabes, évoque le temps qui passe au travers des destins de 12...

Ballade (En riagal, en arsenic rocher) - François Villon

En riagal, en arsenic rocher, En orpiment, en salpêtre et chaux vive, En plomb bouillant pour mieux les émorcher, En suif et poix détrempée de lessive Faite d'étrons et de pissat de juive, En lavailles de jambes à meseaux, En raclure de pieds et vieux houseaux, En...

Ballade des menus propos - François Villon

Je connois bien mouches en lait, Je connois à la robe l'homme, Je connois le beau temps du laid, Je connois au pommier la pomme, Je connois l'arbre à voir la gomme, Je connois quand tout est de mêmes, Je connois qui besogne ou chomme, Je connois tout, fors que...

Ballade des proverbes - François Villon

Tant gratte chèvre que mal gît,Tant va le pot à l'eau qu'il brise,Tant chauffe-on le fer qu'il rougit,Tant le maille-on qu'il se débrise,Tant vaut l'homme comme on le prise,Tant s'élogne-il qu'il n'en souvient,Tant mauvais est qu'on le déprise,Tant crie-t'on Noël...

Ballade des Seigneurs du temps jadis - François Villon

Qui plus, où est li tiers Calixte, Dernier décédé de ce nom, Qui quatre ans tint le papaliste, Alphonse le roi d'Aragon, Le gracieux duc de Bourbon, Et Artus le duc de Bretagne, Et Charles septième le bon ? Mais où est le preux Charlemagne ? Semblablement, le roi...

Ballade du concours de Blois - François Villon

Je meurs de seuf auprès de la fontaine, Chaud comme feu, et tremble dent à dent ; En mon pays suis en terre lointaine ; Lez un brasier frissonne tout ardent ; Nu comme un ver, vêtu en président, Je ris en pleurs et attends sans espoir ; Confort reprends en triste...

Ballade et oraison - François Villon

Père Noé, qui plantâtes la vigne, Vous aussi, Loth, qui bûtes ou rocher, Par tel parti qu'Amour qui gens engigne De vos filles si vous fit approcher (Pas ne le dis pour le vous reprocher), Archetriclin, qui bien sûtes cet art, Tous trois vous pri que vous veuillez...

Ballade finale - François Villon

Ici se clôt le testament Et finit du pauvre Villon. Venez à son enterrement, Quand vous orrez le carillon, Vêtus rouge com vermillon, Car en amour mourut martyr : Ce jura-t-il sur son couillon Quand de ce monde vout partir. Et je crois bien que pas n'en ment, Car...

Ballade pour prier Notre Dame - François Villon

Dame du ciel, régente terrienne, Emperière des infernaux palus, Recevez-moi, votre humble chrétienne, Que comprise soie entre vos élus, Ce nonobstant qu'oncques rien ne valus. Les biens de vous, ma Dame et ma Maîtresse Sont bien plus grands que ne suis pécheresse,...

Ballade pour Robert d'Estouteville - François Villon

Au point du jour, que l'éprevier s'ébat, Mû de plaisir et par noble coutume, Bruit la mauvis et de joie s'ébat, Reçoit son pair et se joint à sa plume, Offrir vous veuil, à ce Désir m'allume, Ioyeusement ce qu'aux amants bon semble. Sachez qu'Amour l'écrit en son...