Sonnet - Guy de Maupassant

Un nuage a passé sur votre ciel, Madame, Cachant l’astre éclatant qu’on nomme l’Avenir, La douleur a jeté son crêpe sur votre âme Et vous ne vivez plus que dans un souvenir. Tout votre espoir s’éteint comme meurt une flamme, Aucun lien parmi nous ne vous peut retenir,...

Le moulin - Guy de Maupassant

… Tandis que devant moi, Dans la clarté douteuse où s’ébauchait sa forme, Debout sur le coteau comme un monstre vivant Dont la lune sur l’herbe étalait l’ombre énorme, Un immense moulin tournait ses bras au vent. D’où vient qu’alors je vis, comme on voit dans un songe...

Le mur - Guy de Maupassant

Les fenêtres étaient ouvertes. Le salon Illuminé jetait des lueurs d’incendies, Et de grandes clartés couraient sur le gazon Le parc, là-bas, semblait répondre aux mélodies De l’orchestre, et faisait une rumeur au loin. Tout chargé des senteurs des feuilles et du...

Le sommeil du mandarin - Guy de Maupassant

Sur sa table de nacre au reflet argenté, La lune souriait aux tours de porcelaine, Et trois dames causant au milieu de la plaine Jetaient comme cet astre une étrange clarté. Et tandis que le vent soufflait au loin sa plainte, Mollement étendu sur des tapis soyeux,...

Lex Voeux - Guy de Maupassant

A Mademoiselle Louise de Miramont On a beaucoup cherché ce qui doit rendre heureux, C’est souvent peu de chose ; Le bouton d’une fleur suffirait aux amoureux, Jasmin, verveine ou rose. Plus d’un savant docteur demande à tous les saints Fièvre, rhume ou névrose, Pour...

Mais dans le cloître solitaire… - Guy de Maupassant

Mais dans le cloître solitaire Où nous sommes ensevelis, Nous ne connaissons sur la terre Que soutanes et que surplis… Un poète est donc insensible ? Pour lui l’amour n’a point d’appas ? Non, voyez-vous, c’est impossible ! Oh ! ne vous imaginez pas Que, dans le...

Propos des rues - Guy de Maupassant

Quand sur le boulevard je vais flâner un brin, Combien de fois j’entends, sans mourir de chagrin, Deux messieurs décorés, qui semblent fort capables, Causer, en se faisant des sourires aimables. PREMIER MONSIEUR DÉCORÉ Comment, c’est vous ? DEUXIÈME MONSIEUR DÉCORÉ...

Sauve-toi de lui… - Guy de Maupassant

Sauve-toi de lui s’il aboie ; Ami, prends garde au chien qui mord Ami prends garde à l’eau qui noie Sois prudent, reste sur le bord. Prends garde au vin d’où sort l’ivresse On souffre trop le lendemain. Prends surtout garde à la caresse Des filles qu’on trouve en...

Sommation sans respect - Guy de Maupassant

Je connaissais fort peu votre mari, madame ; Il était gros et laid, je n’en savais pas plus. Mais on n’est pas fâché, quand on aime une femme, Que le mari soit borgne ou bancal ou perclus. Je sentais que cet être inoffensif et bête Se trouvait trop petit pour être...

Le dieu créateur - Guy de Maupassant

La nature, d’essai en essai, allant du plus imparfait au plus parfait, arrive à cette dernière création qui mit pour la première fois l’homme sur la terre. Pourquoi le jour ne viendrait-il pas où notre race sera effacée, où nos ossements déterrés ne sembleront aux...

Sous une gueule de chien - Guy de Maupassant

Sauve-toi de lui, s’il aboie ; Ami, prends garde au chien qui mord. Ami, prends garde à l’eau qui noie ; Sois prudent, reste sur le bord. Prends garde au vin d’où sort l’ivresse, On souffre trop le lendemain. Prends surtout garde à la caresse Des filles qu’on trouve...

Souvenirs - Guy de Maupassant

Voyez partir l’hirondelle, Elle fuit à tire d’aile, Mais revient toujours fidèle, A son nid, Sitôt que des hivers le grand froid est fini. L’homme, au gré de son envie, Errant promène sa vie Par le souvenir suivie De ces lieux Où sourit son enfance, où dorment ses...

Sur la mort de Louis Bouilhet - Guy de Maupassant

Il est mort, lui, mon maître ; il est mort, et pourquoi ? Lui si bon, lui si grand, si bienveillant pour moi. Tu choisis donc, Seigneur, dans ce monde où nous sommes, Et pour nous les ravir, tu prends les plus grands hommes. C’est ainsi que l’on meurt, infirmes que...

Sur un éventail - Guy de Maupassant

A Madame la comtesse Potocka Vous voulez des vers ? – Eh bien non, Je n’écrirai sur cette chose Qui fait du vent, ni vers, ni prose ; Je n’écrirai rien que mon nom ; Pour qu’en vous éventant la face, Votre œil le voie et qu’il vous fasse Sous le souffle frais et...

Terreur - Guy de Maupassant

Ce soir-là j’avais lu fort longtemps quelque auteur. Il était bien minuit, et tout à coup j’eus peur. Peur de quoi ? je ne sais, mais une peur horrible. Je compris, haletant et frissonnant d’effroi, Qu’il allait se passer une chose terrible… Alors il me sembla sentir...

Un coup de soleil - Guy de Maupassant

C’était au mois de juin. Tout paraissait en fête. La foule circulait bruyante et sans souci. Je ne sais trop pourquoi j’étais heureux aussi ; Ce bruit, comme une ivresse, avait troublé ma tête. Le soleil excitait les puissances du corps, Il entrait tout entier...

Une conquête - Guy de Maupassant

Un jeune homme marchait le long du boulevard Et sans songer à rien, il allait seul et vite, N’effleurant même pas de son vague regard Ces filles dont le rire en passant vous invite. Mais un parfum si doux le frappa tout à coup Qu’il releva les yeux. Une femme divine...

Vénus rustique - Guy de Maupassant

Les Dieux sont éternels. Il en naît parmi nous Autant qu’il en naissait dans l’antique Italie, Mais on ne reste plus des siècles à genoux, Et, sitôt qu’ils sont morts, le peuple les oublie. Il en naîtra toujours, et les derniers venus Régneront malgré tout sur la...

Voici mon compliment - Guy de Maupassant

En ce joyeux temps de nouvelle année L’usage prescrit de faire un cadeau. L’un donne une fleur bien vite fanée, L’autre un souvenir oublié bientôt. Moi si de mon cœur suivais la prière, Perles à vos pieds viendrais apporter, Mais la bourse, hélas ! est la conseillère...