Desires-tu sçavoir à quoy je parangonne - Jean-Baptiste Chassignet

Desires-tu savoir à quoi je parangonne Le fuseau de tes ans ? Au savon blanchissant Soufflé par un tuyau de paille jaunissant, Dont un fol enfançon ses compagnons étonne ; En son lustre plus beau sa gloire l’abandonne, Au moindre choc de l’air, fragile, se froissant ;...

Mortel pense quel est dessous la couverture - Jean-Baptiste Chassignet

Mortel pense quel est dessous la couverture D’un charnier mortuaire un cors mangé de vers, Descharné, desnervé, où les os descouvers, Depoulpez, desnouez, delaissent leur jointure : Icy l’une des mains tombe de pourriture, Les yeux d'autre costé destournez à l’envers...

Sçais tu que cest de vivre ? - Jean-Baptiste Chassignet

Sçais tu que cest de vivre ? autant comme passer Un chemin tortueus, ore le pié te casse, Le genou s’afoiblist, le mouvement se lasse Et la soif vient le teint de ta levre effacer ; Tantost il t’y convient un tien ami laisser, Tantost enterrer l’autre, ore il faut que...