Le lundi à laudes - Jean Racine

Source ineffable de lumière, Verve en qui l’Éternel contemple sa beauté ; Astre, dont le soleil n’est que l’ombre grossière, Sacré jour, dont le jour emprunte sa clarté ; Lève-toi, Soleil adorable, Qui de l’éternité ne fais qu’un heureux jour ; Fais briller à nos yeux...

Le mardi à laudes - Jean Racine

L’oiseau vigilant nous réveille ; Et ses chants redoublés semblent chasser la nuit : Jésus se fait entendre à l’âme qui sommeille, Et l’appelle à la vie, où son jour nous conduit. " Quittez, dit-il, la couche oisive Où vous ensevelit une molle langueur : Sobres,...

L’étang - Jean Racine

Que c’est une chose charmante De voir cet étang gracieux Où, comme en un lit précieux, L’onde est toujours calme et dormante ! Mes yeux, contemplons de plus près Les inimitables portraits De ce miroir humide ; Voyons bien les charmes puissants Dont sa glace liquide...

À Laudes (V) - Jean Racine

Astre que l'olympe révère, Doux espoir des mortels rachetés par ton sang, Verbe, Fils éternel du redoutable Père, Jésus, qu'une humble Vierge a porté dans son flanc, Affermis l'âme qui chancelle ; Fais que, levant au ciel nos innocentes mains, Nous chantions dignement...

À Laudes (VI) - Jean Racine

L'Aurore brillante et vermeille Prépare le chemin au soleil qui la suit ; Tout rit aux premiers traits du jour qui se réveille, Retirez-vous, démons, qui volez dans la nuit. Fuyez, songes, troupe menteuse, Dangereux ennemis par la nuit enfantés : Et que fuie avec vous...

Le lundi à Matines - Jean Racine

Tandis que le sommeil réparant la Nature Tient enchaînés le travail et le bruit, Nous rompons ses liens, ô clarté toujours pure, Pour te louer dans la profonde nuit. Que dès notre réveil notre voix te bénisse : Qu'à te chercher notre cœur empresse T'offre ses premiers...

Le mardi à Matines - Jean Racine

Verbe, égal au Très-Haut, notre unique espérance, Jour éternel de la Terre et des Cieux, De la paisible nuit nous rompons le silence : Divin Sauveur, jette sur nous les yeux. Répands sur nous le feu de ta grâce puissante ; Que tout l'Enfer fuit au son de ta voix ;...

Le mercredi à Matines - Jean Racine

Grand Dieu, par qui de rien toute chose est formée ; Jette les yeux sur nos besoins divers, Romps ce fatal sommeil, par qui l'âme charmées Dort en repos sur le bord des Enfers. Daigne, ô divin Sauveur, que notre voix implore ; Prendre pitié des fragiles mortels, Et...

Le jeudi à Matines - Jean Racine

De toutes les couleurs que distinguait la vue ; L'obscure nuit n'a fait qu'une couleur : Juste Juge des cœurs, notre ardeur assidue Demande ici tes yeux et ta faveur. Qu'ainsi prompt à guérir nos mortelles blessures ; Ton feu divin dans nos cœurs répandu, Consume pour...

Le vendredi à Matines - Jean Racine

Auteur de toute chose, essence en trois unique, Dieu tout-puissant, qui régis l'univers, Dans la profonde nuit nous t'offrons ce cantique ; Écoute-nous, et vois nos maux divers. Tandis que du sommeil le charme nécessaire Ferme les yeux du reste des humains, Le cœur...

Le samedi à Matines - Jean Racine

Ô Toi qui d'un œil de clémence Vois les égarements des fragiles humains, Toi dont l'être un en trois et le même en puissance A créé ce grand tout soutenu par tes mains, Eteins ta foudre dans les larmes Qu'un juste repentir mêle à nos chants sacrés ; Et que puisse ta...

Le lundi à Vêpres - Jean Racine

Grand Dieu, qui vis les cieux se former sans matière, À ta voix seulement ; Tu séparas les eaux, leur marquas pour barrière Le vaste firmament. Si la voûte céleste a ses plaines liquides, La terre a ses ruisseaux, Qui, contre les chaleurs, portent aux champs arides Le...

Le mardi à Vêpres - Jean Racine

Ta sagesse, grand Dieu, dans tes œuvres tracée Débrouilla le chaos ; Et fixant sur son poids la terre balancée, La sépara des flots. Par-là, son sein fécond, de fleurs et de feuillages L'embellit tous les ans, L'enrichit de doux fruits, couvre de pâturages Ses vallons...

Le mercredi à Vêpres - Jean Racine

Grand Dieu ! qui fais briller sur la voûte étoilée Ton trône glorieux, Et d'une blancheur vive à la pourpre mêlée Peins le cintre des Cieux : Par toi roule à nos yeux sur un char de lumière Le clair flambeau des jours ; De tant d'astres par toi la lune en sa carrière...

Le jeudi à Vêpres - Jean Racine

Seigneur, tant d'animaux par toi des eaux fécondes Sont produits à ton choix, Que leur nombre infini peuple ou les mers profondes Ou les airs, ou les bois. Ceux-là sont humectés des flots que la mer roule, Ceux-ci de l'eau des Cieux, Et de la même source ainsi sortis...

Le vendredi à Vêpres - Jean Racine

Créateur des humains, grand Dieu, souverain maître De ce vaste univers ! Qui du sein de la terre à ton ordre vis naître Tant d'animaux divers : À ces grands corps sans nombre et différents d'espèce, Animés à ta voix, L'homme fut établi par ta haute sagesse Pour...

À Laudes (II) - Jean Racine

L'oiseau vigilant nous réveille, Et ses chants redoublés semblent chasser la nuit : Jésus se fait entendre à l'âme qui sommeille, Et l'appelle à la vie où son jour nous conduit. Quittez, dit-il, la couche oisive Où vous ensevelit une molle langueur : Sobres, chastes...

Le samedi à Vêpres - Jean Racine

Source éternelle de lumière, Trinité souveraine et très simple unité, Le visible soleil va finir sa carrière : Fais luire dans nos cœurs l'invisible clarté. Qu'au doux concert de tes louanges Notre voix et commence et finisse le jour, Et que notre âme enfin chante...

À Laudes (III) - Jean Racine

Sombre nuit, aveugles ténèbres, Fuyez, le jour s'approche, et l'olympe blanchit : Et vous, démons, rentrez dans vos prisons funèbres ; De votre empire affreux un Dieu nous affranchit. Le soleil perce l'ombre obscure ; Et les traits éclatants qu'il lance dans les airs,...

À Laudes (IV) - Jean Racine

Les portes du jour sont ouvertes, Le soleil peint le ciel de rayons éclatants : Loin de nous cette nuit dont nos âmes couvertes Dans le chemin du crime ont erré si longtemps ! Imitons la lumière pure De l'astre étincelant qui commence son cours, Ennemis du mensonge et...

Le récit Théramène - Jean Racine

Phèdre est une des œuvres les plus connues de Jean Racine. Cette tragédie en cinq actes (plus de 1 600 alexandrins) évoque l'amour incestueux de Phèdre pour Hippolyte, son beau-fils. La célèbre scène 6 de l'acte 5, Le récit de Théramène, raconte la mort d'Hippolyte...

Le songe d’Athalie - Jean Racine

C'était pendant l'horreur d'une profonde nuit. Ma mère Jézabel devant moi s'est montrée, Comme au jour de sa mort pompeusement parée. Ses malheurs n'avaient point abattu sa fierté ; Même elle avait encor cet éclat emprunté Dont elle eut soin de peindre et d'orner son...

A Laudes - Jean Racine

L'Aurore brillante et vermeille Prépare le chemin au soleil qui la suit ; Tout rit aux premiers traits du jour qui se réveille, Retirez-vous, démons, qui volez dans la nuit. Fuyez, songes, troupe menteuse, Dangereux ennemis par la nuit enfantés : Et que fuie avec vous...

A monsieur Vitart - Jean Racine

Le soleil est toujours riant, Depuis qu'il part de l'orient Pour venir éclairer le monde. Jusqu'à ce que son char soit descendu dans l'onde La vapeur des brouillards ne voile point les cieux ; Tous les matins un vent officieux En écarte toutes les nues : Ainsi nos...

Louange de Port-Royal - Jean Racine

Saintes demeures du silence, Lieux pleins de charmes et d'attraits, Port où, dans le sein de la paix, Règne la Grâce et l'Innocence ; Beaux déserts qu'à l'envi des cieux, De ses trésors plus précieux A comblés la nature, Quelle assez brillante couleur Peut tracer la...

Ode - Jean Racine

Tirée du Psaume XVII (Fragment) Déjà, dans mon âme éperdue, La mort répandant ses terreurs, Présentait par tout à ma vue Et ses tourments et ses horreurs : Ma perte était inévitable ; J'invoquai ton nom redoutable, Et tu fus sensible à mes cris : Tu vis leur trame...

Plainte d'un chrétien - Jean Racine

Mon Dieu, quelle guerre cruelle ! Je trouve deux hommes en moi : L'un veut que plein d'amour pour toi Mon cœur te soit toujours fidèle. L'autre à tes volontés rebelle Me révolte contre ta loi. L'un tout esprit, et tout céleste, Veut qu'au ciel sans cesse attaché, Et...

Sur le bonheur des Justes - Jean Racine

Heureux, qui de la Sagesse Attendant tout son secours, N'a point mis en la Richesse L'espoir de ses derniers jours. La mort n'a rien qui l'étonne ; Et dès que son Dieu l'ordonne, Son âme prenant l'essor S'élève d'un vol rapide Vers la demeure, où réside Son véritable...