Tombeau de Vénus - Raymond Radiguet

Jouets des vagues, vos oreilles roses. Ô mes cousines, plus légères que l'onde, pourquoi l'orphéon océanique vous fait-il frissonner ? Voici Vénus. (Mais si vous voulez grandir, mes petites cousines, vous n'avez pas de temps à perdre.) Aujourd'hui, cueillette des...

Septentrion, dieu de l'amour - Raymond Radiguet

Nous sommes venus voir l'enfant Qui, de la pauvre Cendrillon Ayant, paraît-il, hérité, Peut conduire sans arrêter Trois jours durant le cotillon. Le croyez-vous, c'est celui-ci Qui danse, une étoile à son front, Comme sur le parquet poli Où aurait pu glisser Narcisse....

Poésie - Raymond Radiguet

De son amour noicir les murs, C'est très difficile à la ville ; Souvent les murs étant de verre Aux patineurs je porte envie Mais me contente de mes vers ; Seuls les voleurs sont assez riches Pour inscrire sur la vitrine Le prénom de leur bien-aimée. Que ton diamant,...

Numphe émue - Raymond Radiguet

De ta tête, ôte ce panier Naguère débordant de fraises, C'est en prendre trop à son aise, Tant bien que mal, nymphe, élevée. Car sur les cendres de tes fraises Les bravos ont fait relever La tulle du lit où repose La source d'hier, qui se tut. Nymphe, m'apprivoisent...

Les Adieux du coq - Raymond Radiguet

Que le coq agite sa crête Où l'entendent les girouettes ; Adieu, maisons aux tuiles rouges, Il y a des hommes qui bougent. Âme ni mon corps n'étaient nés Pour devenir cette momie, Bûche devant la cheminée Dont la flamme est ma seule amie. Vénus aurait mieux fait de...

Le Prisonnier des mers - Raymond Radiguet

Le mousse mis en quarantaine, Sa mère des terres lointaines Lui fait parvenir des albums Indéchirables, et son cœur Ne pourrait pas en dire autant. C'est le décor des scarlatines ; On s'y promène sans bouger, Toujours en chemise de nuit, Aussi longue que les journées....

Le Panier renversé - Raymond Radiguet

(Histoire de France) La vie est sommeil dont nous tire La mort, par les pieds, les cheveux Exauçant mes timides vœux Comme c'est gentil à vous, reine, D'avoir voulu, vous, en personne, M'entr'ouvrir du parc de Versailles La porte, avec la clef des songes. Pour me...

Le Langage des fleurs ou des étoiles - Raymond Radiguet

J'ai demeuré pendant quelque temps dans une maison où les douze jeunes filles ressemblaient aux mois de l'année. Je pouvais danser avec elles, mais je n'avais que ce droit, il m'était même défendu de parler. Un jour de pluie, pour me venger, j'offris à chacune des...

Halte - Raymond Radiguet

Cycliste en jupe-culotte ! À travers tous les âges, la route nationale mollement se déroule, comme ta bande molletière. Le culte des obstacles est en honneur chez nos ancêtres gaulois : poursuis poursuis le petit bonhomme des chemins, malgré la borne kilométrique qui...

Une carte postale : les quais de Paris - Raymond Radiguet

On a remplacé les coquillages Par des boîtes à livres. J'appris Qu'il est de bien plus jolis rivages, En feuilletant les livres de prix. Cher ami, sans retard levons l'ancre ; Encrier triste comme la mer. De grâce, n'écrivez plus à l'encre : Les mots qu'on y pêche...

À une promeneuse nue - Raymond Radiguet

Prends exemple sur la colline Qui doit accoucher du raisin. Elle, des feuilles de ses vignes, Pourrait aussi se contenter. Pourtant, des châles en gazon, De la fourrure des buissons, Des bonnets, des manchons de thym Où cachent leurs jeux les lapins, Elle costume sa...

Cheveux d'Ange - Raymond Radiguet

Des anges chauves tissent les fils de la vierge. Toile d'araignée, l'étoile du désespoir. Mouches enivrées, joueurs de tennis, malgré les filets, malgré l'azur insolent qui nous limite, continuons à charmer les lectrices des magazines anglais. Raymond...

Déplacements et villégiatures - Raymond Radiguet

I Au sein des villes qui ont dès longtemps atteint L'âge de la stérilité, ah si l'encre pouvait se tarir ! Dans un magasin où je cueillais des Giroflées de Suède, nous frôlâmes Gertrude que l'on voit une seule fois pendant son séjour sur la terre ou la mer. Enseigne...

Écho - Raymond Radiguet

Petite niaise ! qui, pour me plaire, se fait fine taille : sa ceinture pourrait être ma couronne. Ville, statue géante, avec, en guise de ceinture, un chemin de fer. Villas abandonnées, instruments de musique qu'on n'a pas baptisés. Gai comme la romance d'un arbre en...

Élégie - Raymond Radiguet

Araignée. À moins que l'espoir Du matin dure jusqu'au soir, La voilette en fils de la vierge Dérobera notre adultère. Ariane, faudrait-il taire Ta chance d'être parvenue À démêler tous ces mystères Où s'embrouillait même Vénus Y perdant pied, perdant haleine, Comme...

Emploi du Temps - Raymond Radiguet

Mécontents si Dimanche ignore les pensums, Au lieu de mots anglais mâchons du chewin-gum. Souriez un peu, aurore à mon gré volage : Le bonnet d'âne sied à ravir à votre âge. On a le temps de rougir durant les vacances. Puis après avoir lu tous les livres de prix,...

L'Ange - Raymond Radiguet

Au front de bon élève, l'ange Lauré de fleurs surnaturelles. Pour ne pas manquer ses calculs, Appliqué, il tire la langue, Tentant de suivre à cloche-pied, Au verger des quatre saisons, Le pointillé de leurs frontières. La neige, est-ce bon à manger ? L'ange pillard...

La Guerre de Cent Ans - Raymond Radiguet

Ô girls comme flammes danseuses ! Une biche lèche une rose ; Avec douceur, bonbon anglais, Elle s'écroule en mon palais. Si nos langues ne sont pas sœurs, Qu'une biche lèche mon âme, Le guerrier, sous d'expertes flammes S'énerve et pourtant vierge meurt. Que ne...

Tombola - Raymond Radiguet

On dirait la Grande Roue. Une broche à l'heureux gagnant ; le pauvre marin, ne sachant qu'en faire, de rage, pique au vif l'azur de son béret, et, à défaut d'un prénom de femme, y fait inscrire celui de son bateau. – Où puis-je avoir laissé mon éventail ? – Vous ne...

Le Pluriel des noms - Raymond Radiguet

Il y a des boîtes à bijoux dont le couvercle est un miroir. Le fleuve sur lequel patine Narcisse emprisonne ses paroles. Larive et Fleury : Narcisse se change en fleur dès qu'on veut mettre son nom au pluriel. Raymond Radiguet