Vent nocturne - Robert Desnos

Sur la mer maritime se perdent les perdus Les morts meurent en chassant des chasseurs dansent en rond une ronde Dieux divins ! Hommes humains ! De mes doigts digitaux je déchire une cervelle cérébrale. Quelle angoissante angoisse Mais les maîtresses maîtrisées ont des...

À présent - Robert Desnos

J'aimai avec passion ces longues fleurs qui éclatai-je à mon entrée. Chaque lampe se transfigurai-je en œil crevé d'où coulai-je des vins plus précieux que la nacre et les soupirs des femmes assassinées. Avec frénésie, avec frénésie nos passions naquis-je et le fleuve...

10 juin 1936 - Robert Desnos

Au détour du chemin, Il étendit la main, Devant le beau matin. Le ciel était si clair Que les nuages dans l'air Ressemblaient à l'écume de la mer. Et la fleur des pommiers Blanchissait dans les prés Où séchait le linge lavé. La source qui chantait, Chantait la vie qui...

Au bout du monde - Robert Desnos

Ça gueule dans la rue noire au bout de laquelle l'eau du fleuve frémit contre les berges. Ce mégot jeté d'une fenêtre fait une étoile. Ça gueule encore dans la rue noire. Ah ! vos gueules ! Nuit pesante, nuit irrespirable. Un cri s'approche de nous, presque à nous...

Chanson de chasse - Robert Desnos

La chasseresse sans chance de son sein choie son sang sur ses chasselas chasuble sur ce chaud si chaud sol chat sauvage chat chat sauvage qui vaut sage chat sage ou sage sauvage laissez sécher les chasses léchées chasse ces chars sans chevaux et cette échine sans...

Bonsoir tout le monde - Robert Desnos

— Couché dans ton lit Entre tes draps, Comme une lettre dans son enveloppe, Tu t'imagines que tu pars Pour un long voyage. — Mais non, je n'imagine rien. Je ne suis pas né d'hier Je connais le sommeil et ses mystères Je connais la nuit et ses ténèbres Et je dors comme...

Cœur en bouche - Robert Desnos

Son manteau traînait comme un soleil couchant et les perles de son collier étaient belles comme des dents. Une neige de seins qu'entourait la maison et dans l'âtre un feu de baisers. Et les diamants de ses bagues étaient plus brillants que des yeux. « Nocturne...

Funérailles - Robert Desnos

« Ne poussez pas ! ne poussez pas ! « Tas de salauds ! « Espèce de vache avec vos mamelles pendantes avez-vous fini de pousser ! « Du calme, il y en a pour tout le monde. « Regardez-moi cette putain avec ses airs de marquise ! « Tu pues ! tu pues ! « C'est criminel...

Idéal maîtresse - Robert Desnos

Je m'étais attardé ce matin-là à brosser les dents d'un joli animal que, patiemment, j'apprivoise. C'est un caméléon. Cette aimable bête fuma, comme à l'ordinaire, quelques cigarettes, puis je partis. Dans l'escalier je la rencontrai. « Je mauve » , me dit-elle et...

Les Présages - Robert Desnos

En voilà une affaire pour du sel renversé, Un sablier brisé, Une bouteille débouchée, Une voiture dans le fossé Et la culbute ratée. Remettez le sel dans la salière, Le bouchon sur la bouteille, La voiture sur la route, La tête par-dessus le cul. Mais le sablier ?...

Isabelle et Marie - Robert Desnos

Isabelle rencontra Marie au bas de l'escalier : « Tu n'es qu'une chevelure ! lui dit-elle. — et toi une main. — main toi-même, omoplate ! — omoplate ? c'est trop fort, espèce de sein ! — Langue ! dent ! pubis ! — œil ! — cils ! aisselle ! rein ! — gorge ! … oreille !...

L'Asile ami - Robert Desnos

Là ! L'Asie. Sol miré, phare d'haut, phalle ami docile à la femme, il l'adore, et dos ci dos là mille a mis ! Phare effaré la femme y résolut d'odorer la cire et la fade eau. L'art est facile à dorer : fard raide aux mimis, domicile à lazzi. Dodo l'amie outrée !...

La Colombe de l'arche - Robert Desnos

Maudit ! soit le père de l'épouse du forgeron qui forgea le fer de la cognée avec laquelle le bûcheron abattit le chêne dans lequel on sculpta le lit où fut engendré l'arrière-grand-père de l'homme qui conduisit la voiture dans laquelle ta mère rencontra ton père. 14...

Langage cuit – I - Robert Desnos

Ce vieillard encore violet ou orangé ou rose porte un pantalon en trompe d'éléphant. Mon amour jette-moi ce regard chaud où se lisent de blancs desseins ! Portrait au rallongé de nos âmes Parlerons-nous à cœur fermé et ce cœur sur le pied ? Où jouerons-nous toute la...

Suicidés - Robert Desnos

Pendus, égorgés, empoisonnés, Voici la foule des suicidés : Le chemin se hérisse, il a la chair de poule. Poignardés, noyés, précipités, Brisés par les roues du train, Suicidés vous n'avez pas gagné. Vous avez perdu Frères ! Frères perdus Qui donnez le mauvais...

La brigade des jeux - Robert Desnos

Où est-il le temps des galères et celui des caravelles ? Il est loin comme une minute de sable dans le trébuchet du destin. Le nouveau corsaire vêtu d'un smoking est à l'avant de son yacht rapide qui de son sillage blanc singeant les princesses des cours périmées,...

Terre - Robert Desnos

Un jour après un jour, Une vague après une vague. Où vas-tu ? Où allez-vous ? Terre meurtrie par tant d'hommes errants ! Terre enrichie par les cadavres de tant d'hommes. Mais la terre c'est nous, Nous ne sommes pas sur elle Mais en elle depuis toujours. Robert...

Le Satyre - Robert Desnos

Enfin sortir de la nuit, Sortir de la boue. Ho ! Comme elles tiennent aux pieds et aux membres La nuit et la boue ! Ce chemin me conduira aux rivières claires où l'on se baigne entre deux rives de gazon. Rivières ombragées par les arbres, Effleurées par l'aile des...

Siramour - Robert Desnos

Semez, semez la graine Aux jardins que j'avais. Je parle ici de la sirène idéale et vivante, De la maîtresse de l'écume et des moissons de la nuit Où les constellations profondes comme des puits grincent de toutes leurs poulies et renversent à pleins seaux sur la...

Couplet du boucher - Robert Desnos

La belle, si tu veux, je ferai ton lit Dans le décor sanglant de ma boutique. Mes couteaux seront les miroirs magiques Où le jour se lève, éclate et pâlit. Je ferai ton lit creux et chaud Dans le ventre ouvert d'une génisse Et, quand tu dormiras, pour qu'il te...

L'Anneau de Mœbius - Robert Desnos

Le chemin sur lequel je cours Ne sera pas le même quand je ferai demi-tour J'ai beau le suivre tout droit Il me ramène à un autre endroit Je tourne en rond mais le ciel change Hier j'étais un enfant Je suis un homme maintenant Le monde est une drôle de chose Et la...

Le Carré pointu - Robert Desnos

Le carré a quatre côtés Mais il est quatre fois pointu Comme le Monde. On dit pourtant que la terre est ronde Comme ma tête Ronde et monde et mappemonde : Un anticyclone se dirigeant vers le nord-ouest… Le monde est rond, la terre est ronde Mais elle est, mais il est...

Fantôme - Robert Desnos

Arrête-toi ! Je suis ici, mais tant de nuit Nous sépare qu'en vain tu fatigues ta vue : Tu te tais car l'espace, où se dissout la rue, Nous-même nous dissout et nous saoule de bruit. C'est l'heure où, panaché de fumée et de suie, Le toit comme une plage offre au...

Le Rond et l'étoile - Robert Desnos

Pour faire une étoile à cinq branches Ou à six ou davantage Il faut d'abord faire un rond Pour une étoile à cinq branches… Un rond ! On n'a pas pris tant de précaution Pour faire un arbre à beaucoup de branches Arbres qui cachez les étoiles ! Arbres ! Vous êtes plein...

Histoire d'un taureau - Robert Desnos

Taureau cornu, arqué, braqué sur la surface ensoleillée de l'arène où la lumière est si éblouissante que l'on distingue à peine de leurs ombres le torero, le picador et les banderillos, Taureau on n'attend plus que ton bon plaisir pour animer ce désert, Et, ce désert...

Parabole (1) - Robert Desnos

Parabole ma nourrice… Une parabole mourait d'ennui dans sa cage Une parabole aurait voulu se poser sur la branche La branche est trop basse Le soleil trop haut Je regarde le vol des oiseaux Ils tombent puis remontent La branche est trop basse Le soleil trop haut Ce...

Parabole (2) - Robert Desnos

Parabole ma nourrice… Une parabole s'ennuyait dans sa cage Une parabole voulait se poser sur la branche La branche est trop basse Le soleil trop haut Je regarde le vol des oiseaux Ils tombent puis remontent La branche est trop basse Le soleil trop haut Ce sont des...