Camarades - Robert Desnos

Papier, plie-toi, sois la rose et l'arc-en-ciel, Sois la soie, sois là ce soir, Sois lasse. Une faux oubliée au flanc d'un cadavre ouvre lentement les yeux. Se dandine un instant, secoue ses falbalas d'un autre âge et se mire au miroir de son corps, S'indigne,...

Comme - Robert Desnos

Come, dit l'Anglais à l'Anglais, et l'Anglais vient. Côme, dit le chef de gare, et le voyageur qui vient dans cette ville descend du train sa valise à la main. Come, dit l'autre, et il mange. Comme, je dis comme et tout se métamorphose, le marbre en eau, le ciel en...

Coucou - Robert Desnos

Tout était comme dans une image enfantine. La lune avait un chapeau claque dont les huit reflets se répercutaient à la surface des étangs, Un revenant dans un linceul de la meilleure coupe Fumait un cigare à la fenêtre de son logis, Au dernier étage d'un donjon Où la...

Fête-Diable - Robert Desnos

La dernière goutte de vin s'allume au fond du verre Où vient d'apparaître un château. Les arbres noueux du bord de la route s'inclinent vers le voyageur. Il vient du village proche, Il vient de la ville lointaine, Il ne fait que passer au pied des clochers. Il...

La Furtive - Robert Desnos

La furtive s'assoit dans les hautes herbes pour se reposer d'une course épuisante à travers une campagne déserte. Poursuivie, traquée, espionnée, dénoncée, vendue. Hors de toute loi, hors de toute atteinte. À la même heure s'abattent les cartes Et un homme dit à un...

Le Bœuf et la rose - Robert Desnos

De connivence avec le salpêtre et les montagnes, le bœuf noir à l'œil clos par une rose entreprend la conquête de la vallée, de la forêt et de la lande. Là où les fleurs de pissenlit s'étoilent gauchement dans le firmament vert d'une herbe rare, Là où resplendissent...

Les Quatre sans cou - Robert Desnos

Ils étaient quatre qui n'avaient plus de tête, Quatre à qui l'on avait coupé le cou, On les appelait les quatre sans cou. Quand ils buvaient un verre, Au café de la place ou du boulevard, Les garçons n'oubliaient pas d'apporter des entonnoirs. Quand ils mangeaient,...

Ma gosse - Robert Desnos

« Ma gosse » , dit-il, et « mon gosse » , dit-elle Et mon sang, notre cœur, notre ville, l'immense ville éperdue. Des paveurs se sont perdus ce matin dans les champs où les bluets chantaient, Où fleurissaient les rossignols, Où patati et patata se tenaient à la...

Mi-route - Robert Desnos

Il y a un moment précis dans le temps Où l'homme atteint le milieu exact de sa vie, Un fragment de seconde, Une fugitive parcelle de temps plus rapide qu'un regard, Plus rapide que le sommet des pâmoisons amoureuses, Plus rapide que la lumière. Et l'homme est sensible...

Au petit jour - Robert Desnos

Le schiste éclairera-t-il la nuit blanche du liège ? Nous nous perdrons dans le corridor de minuit avec la calme horreur du sanglot qui meurt Accourez tous lézards fameux depuis l'antiquité plantes grimpantes carnivores digitales Accourez lianes Sifflet des révolte...

Avec le cœur du chêne - Robert Desnos

Avec le bois tendre et dur de ces arbres, avec le cœur du chêne et l'écorce du bouleau combien ferait-on de ciels, combien d'océans, combien de pantoufles pour les jolis pieds d'Isabelle la vague ? Avec le cœur du chêne et l'écorce du bouleau. Avec le ciel combien...

Chant du ciel - Robert Desnos

La fleur des Alpes disait au coquillage : « tu luis » Le coquillage disait à la mer : « tu résonnes » La mer disait au bateau : « tu trembles » Le bateau disait au feu : « tu brilles » Le feu me disait : « je brille moins que ses yeux » Le bateau me disait : « je...

Dans bien longtemps - Robert Desnos

Dans bien longtemps je suis passé par le château des feuilles Elles jaunissaient lentement dans la mousse Et loin les coquillages s'accrochaient désespérément aux rochers de la mer Ton souvenir ou plutôt ta tendre présence était à la même place Présence transparente...

De la fleur d'amour et des chevaux migrateurs - Robert Desnos

Il était dans la forêt une fleur immense qui risquait de faire mourir d'amour tous les arbres Tous les arbres l'aimaient Les chênes vers minuit devenaient reptiles et rampaient jusqu'à sa sa tige Les frênes et les peupliers se courbaient vers sa corolle Les fougères...

En sursaut - Robert Desnos

Sur la route en revenant des sommets rencontré par les corbeaux et les châtaignes Salué la jalousie et la pâle flatteuse Le désastre. Enfin le désastre annoncé Pourquoi pâlir, pourquoi frémir ? Salué la jalousie et le règne animal avec la fatigue avec le désordre avec...

Il fait nuit - Robert Desnos

Tu t'en iras quand tu voudras Le lit se ferme et se délace avec délices comme un corset de velours noir Et l'insecte brillant se pose sur l'oreiller Éclate et rejoint le Noir Le flot qui martèle arrive et se tait Samoa la belle s'endort dans l'ouate Clapier que...

Infinitif - Robert Desnos

Y mourir ô belle flammèche y voir les nuages fondre comme la neige et l'écho origines du soleil et du blanc pauvres comme Job ne pas mourir encore et voir durer l'ombre naître avec le feu et ne pas mourir étreindre et embrasser amour fugace le ciel mat gagner les...

Jamais d'autre que toi - Robert Desnos

Jamais d'autre que toi en dépit des étoiles et des solitudes En dépit des mutilations d'arbre à la tombée de la nuit Jamais d'autre que toi ne poursuivra son chemin qui est le mien Plus tu t'éloignes et plus ton ombre s'agrandit Jamais d'autre que toi ne saluera la...

L'Idée fixe - Robert Desnos

Je t'apporte une petite algue qui se mêlait à l'écume de la mer et ce peigne Mais tes cheveux sont mieux nattés que les nuages avec le vent avec les rougeurs célestes et tels avec des frémissements de vie et de sanglots que se tordant parfois entre mes mains ils...

La Voix de Robert Desnos - Robert Desnos

Si semblable à la fleur et au courant d'air au cours d'eau aux ombres passagères au sourire entrevu ce fameux soir à minuit si semblable à tout au bonheur et à la tristesse c'est le minuit passé dressant son torse nu au dessus des beffrois et des peupliers j'appelle à...