Le Suicidé de nuit - Robert Desnos

Les rameaux verts s'inclinent quand la libellule apparaît au détour du sentier J'approche d'une pierre tombale plus transparente que la neige blanche comme le lait blanche comme la chaux blanche blanche comme les murailles La libellule patauge dans les flaques de lait...

Le Vendredi du crime - Robert Desnos

Un incroyable désir s'empare des femmes endormies Une pierre précieuse s'endort dans l'écrin bleu de roi Et voila que sur le chemin s'agitent les cailloux fatigués Plus jamais les pas des émues par la nuit Passez cascades Les murailles se construisent au son du du...

Pour un rêve de jour - Robert Desnos

Le meurtre du douanier fut splendide avec le cerne bleu des yeux et l'accent rauque des canards près de la mare Le meurtre fut splendide mais déjà le soleil se transformait en robe de crêpe Filleule de l'ananas et portrait même des profondeurs de la mer Un cygne se...

Sous les saules - Robert Desnos

L'étrange oiseau dans la cage aux flammes Je déclare que je suis le bûcheron de la forêt d'acier que les martes et les loutres sont des jamais connues l'étrange oiseau qui tord ses ailes et s'illumine Un feu de Bengale inattendu a charmé ta parole Quand je te quitte...

Trois Étoiles - Robert Desnos

J'ai perdu le regret du mal passé les ans. J'ai gagné la sympathie des poissons. Plein d'algues, le palais qui abrite mes rêves est un récif et aussi un territoire du ciel d'orage et non du ciel trop pâle de la mélancolique divinité. J'ai perdu tout de même la gloire...

Vie d'ébène - Robert Desnos

Un calme effrayant marquera ce jour Et l'ombre des réverbères et des avertisseurs fatiguera la lumière Tout se taira les plus silencieux et les plus bavards Enfin mourront les nourrissons braillards Les remorqueurs les locomotives le vent Glisser en silence On...

Vieille Clameur - Robert Desnos

Une tige dépouillée dans ma main c'est le monde La serrure se ferme sur l'ombre et l'ombre met son œil à la serrure Et voilà que l'ombre se glisse dans la chambre La belle amante que voila l'ombre plus charnelle que ne l'imagine perdu dans son blasphème le grand...

Les profondeurs de la nuit - Robert Desnos

Quand j'arrivais dans la rue, les feuilles des arbres tombaient. L'escalier derrière moi n'était plus qu'un firmament semé d'étoiles parmi lesquelles je distinguais nettement l'empreinte des pas de telle femme dont les talons Louis XV avaient, durant longtemps,...

Pamphlet contre la mort - Robert Desnos

Le corps de Louise Lame fut placé dans un cercueil et le cercueil sur un corbillard. La voiture ridicule prit le chemin du cimetière Montparnasse. Fleuve traversé, maisons longées, arrêts des tramways devant le cortège, coups de chapeau des passants, différences de...

À présent - Robert Desnos

J'aimai avec passion ces longues fleurs qui éclatai-je à mon entrée. Chaque lampe se transfigurai-je en œil crevé d'où coulai-je des vins plus précieux que la nacre et les soupirs des femmes assassinées. Avec frénésie, avec frénésie nos passions naquis-je et le fleuve...

Au mocassin le verbe - Robert Desnos

Tu me suicides, si docilement Je te mourrai pourtant un jour. Je connaîtrons cette femme idéale et lentement je neigerai sur sa bouche Et je pleuvrai sans doute même si je fais tard, même si je fais beau temps Nous aimez si peu nos yeux et s'écroulerai cette larme...

C'était un bon copain - Robert Desnos

Il avait le cœur sur la main Et la cervelle dans la lune C'était un bon copain Il avait l'estomac dans les talons Et les yeux dans nos yeux C'était un triste copain. Il avait la tête à l'envers Et le feu là où vous pensez. Mais non quoi il avait le feu au derrière....

Chanson de chasse - Robert Desnos

La chasseresse sans chance de son sein choie son sang sur ses chasselas chasuble sur ce chaud si chaud sol chat sauvage chat chat sauvage qui vaut sage chat sage ou sage sauvage laissez sécher les chasses léchées chasse ces chars sans chevaux et cette échine sans...

Cœur en bouche - Robert Desnos

Son manteau traînait comme un soleil couchant et les perles de son collier étaient belles comme des dents. Une neige de seins qu'entourait la maison et dans l'âtre un feu de baisers. Et les diamants de ses bagues étaient plus brillants que des yeux. « Nocturne...

Élégant Cantique de Salomé Salomon - Robert Desnos

Mon mal meurt mais mes mains miment Nœuds, nerfs non anneaux. Nul nord Même amour mol ? mames, mord Nus nénés nonne ni Nine. Où est Ninive sur la mammemonde ? Ma mer, m'amis, me murmure : « nos nils noient nos nuits nées neiges » Meurt momie ! môme : âme au mur. Néant...

Idéal maîtresse - Robert Desnos

Je m'étais attardé ce matin-là à brosser les dents d'un joli animal que, patiemment, j'apprivoise. C'est un caméléon. Cette aimable bête fuma, comme à l'ordinaire, quelques cigarettes, puis je partis. Dans l'escalier je la rencontrai. « Je mauve » , me dit-elle et...

Isabelle et Marie - Robert Desnos

Isabelle rencontra Marie au bas de l'escalier : « Tu n'es qu'une chevelure ! lui dit-elle. — et toi une main. — main toi-même, omoplate ! — omoplate ? c'est trop fort, espèce de sein ! — Langue ! dent ! pubis ! — œil ! — cils ! aisselle ! rein ! — gorge ! … oreille !...

L'Asile ami - Robert Desnos

Là ! L'Asie. Sol miré, phare d'haut, phalle ami docile à la femme, il l'adore, et dos ci dos là mille a mis ! Phare effaré la femme y résolut d'odorer la cire et la fade eau. L'art est facile à dorer : fard raide aux mimis, domicile à lazzi. Dodo l'amie outrée !...

La Colombe de l'arche - Robert Desnos

Maudit ! soit le père de l'épouse du forgeron qui forgea le fer de la cognée avec laquelle le bûcheron abattit le chêne dans lequel on sculpta le lit où fut engendré l'arrière-grand-père de l'homme qui conduisit la voiture dans laquelle ta mère rencontra ton père. 14...

Langage cuit – I - Robert Desnos

Ce vieillard encore violet ou orangé ou rose porte un pantalon en trompe d'éléphant. Mon amour jette-moi ce regard chaud où se lisent de blancs desseins ! Portrait au rallongé de nos âmes Parlerons-nous à cœur fermé et ce cœur sur le pied ? Où jouerons-nous toute la...