Départ - Théophile Gautier

Avant d'abandonner à tout jamais ce globe, Pour aller voir là-haut ce que Dieu nous dérobe, Et de faire à mon tour au pays inconnu Ce voyage dont nul n'est encor revenu, J'ai voulu visiter les cités et les hommes, Et connaître l'aspect de ce monde où nous sommes....

Dédain - Théophile Gautier

Une pitié me prend quand à part moi je songe À cette ambition terrible qui nous ronge De faire parmi tous reluire notre nom, De ne voir s'élever par-dessus nous personne, D'avoir vivant encore le nimbe et la couronne, D'être salué grand comme Gœthe ou Byron. Les...

Ténèbres - Théophile Gautier

Taisez-vous, ô mon cœur ! Taisez-vous, ô mon âme ! Et n'allez plus chercher de querelles au sort ; Le néant vous appelle et l'oubli vous réclame. Mon cœur, ne battez plus, puisque vous êtes mort ; Mon âme, repliez le reste de vos ailes, Car vous avez tenté votre...

Étoiles - Théophile Gautier

Étoiles, qui d'en haut voyez valser les mondes, Faites pleuvoir sur moi, de vos paupières blondes, Vos pleurs de diamant ; Lune, lis de la nuit, fleur du divin parterre, Verse-moi tes rayons, ô blanche solitaire, Du fond du firmament ! Oeil ouvert sans repos au milieu...

Thébaïde - Théophile Gautier

Mon rêve le plus cher et le plus caressé, Le seul qui rit encore à mon cœur oppressé, C'est de m'ensevelir au fond d'une chartreuse, Dans une solitude inabordable, affreuse ; Loin, bien loin, tout là-bas, dans quelque Sierra Bien sauvage, où jamais voix d'homme ne...

La Diva - Théophile Gautier

On donnait à Favart Mosé. Tamburini, Le basso cantante, le ténor Rubini, Devaient jouer tous deux dans la pièce ; et la salle Quand on l'eût élargie et faite colossale, Grande comme Saint-Charle ou comme la Scala, N'aurait pu contenir son public ce soir-là. Moi, plus...

La lune - Théophile Gautier

Le soleil dit à la lune : « Que fais-tu sur l'horizon ? Il est bien tard, à la brune, Pour sortir de sa maison. L'honnête femme, à cette heure, Défile son chapelet, Couche son enfant qui pleure, Et met la barre au volet. Le follet court sur la dune ; Gitanas,...

La mort - Théophile Gautier

La mort est multiforme, elle change de masque Et d'habit plus souvent qu'une actrice fantasque ; Elle sait se farder, Et ce n'est pas toujours cette maigre carcasse, Qui vous montre les dents et vous fait la grimace Horrible à regarder. Ses sujets ne sont pas tous...