La mort d'un chêne - Victor de Laprade

I Quand l'homme te frappa de sa lâche cognée, Ô roi qu'hier le mont portait avec orgueil, Mon âme, au premier coup, retentit indignée, Et dans la forêt sainte il se fit un grand deuil. Un murmure éclata sous ses ombres paisibles ; J'entendis des sanglots et des bruits...

Symphonie alpestre - Victor de Laprade

Chœur des Alpes Vois ces vierges, là-haut, plus blanches que les cygnes, Assises dans l'azur sur les gradins des cieux ! Viens ! nous invitons l'âme à des fêtes insignes, Nous, les Alpes, veillant entre l'homme et les dieux. Des amants indiscrets l'abîme nous protège...

A un grand arbre - Victor de Laprade

L'esprit calme des dieux habite dans les plantes. Heureux est le grand arbre aux feuillages épais ; Dans son corps large et sain la sève coule en paix, Mais le sang se consume en nos veines brûlantes. A la croupe du mont tu sièges comme un roi ; Sur ce trône abrité,...

Idylles héroïques - Frantz - Prologue - Victor de Laprade

AVRIL C’est moi qui décoche à ta vitre Ce rayon d’or leste et joyeux Dont le feu, sur ton noir pupitre, Tombe et rejaillit dans tes yeux. Ferme, en chassant ton rêve sombre, Ce livre jaune où tu t’endors ; Fuis gaîment la ville et son ombre Pour me suivre aux prés,...

Sunium - Victor de Laprade

Sagesse des vieux jours, vierge mélodieuse, Muse vêtue encor de la pourpre du ciel, Manne que distillait une bouche pieuse, Science des enfants, faite d'ambre et de miel ! La lumière et l'amour ruisselaient, ô déesse, Sur ta chaste poitrine en un même ruisseau, Et...

La Chanson de l’alouette - Victor de Laprade

Je suis, je suis le cri de joie Qui sort des prés à leur réveil ; Et c'est moi que la terre envoie Offrir le salut au soleil. Je pars des chaumes blancs de brume, A mes pieds flotte un fil d'argent, La rosée emperle ma plume, Et je la sème en voltigeant. Je plane et...

Une voix dans l'herbe - Victor de Laprade

Voix des torrents, des mers, dominant toute voix, Pins au large murmure. Vous ne dites pas tout, grandes eaux et grands bois, Ce que sent la nature. Vous n'exhalez pas seuls, ô vastes instruments, Ses accords gais ou mornes ; Vous ne faites pas seuls, en vos...

La Cigale - Victor de Laprade

L'air pèse et brûle ; il n'est dans l'herbe et les épis Bruit d'ailes ni murmures ; Même les froids lézards se cachent assoupis Au fond des gerbes mûres. La feuille au loin se tait dans l'immobilité, Pas un oiseau ne vole ; La terre a vu tarir dans les bras de l'été...

Herman - III - Victor de Laprade

L’ESPRIT DES SOMMETS Le livre des hauts lieux plein d’images vivantes Devant toi s’est ouvert ; Tu reçus des torrents, des oiseaux et des plantes, Les leçons du désert. Aujourd’hui, tu parviens à des sphères plus hautes, Où la terre et le ciel S’embrassent, en mêlant...

La Première Neige - Victor de Laprade

Dans mon verger clos de buis, Où je puis Tout surveiller de ma chambre, Mes deux pommiers — quel malheur ! ― Sont en fleur... Et nous touchons à novembre. Un caprice, un faux réveil Du soleil Au printemps leur a fait croire ; Et les fleurs imprudemment, Un moment, Ont...

Le Droit d’aînesse - Victor de Laprade

Te voilà fort et grand garçon, Tu vas entrer dans la jeunesse ; Reçois ma dernière leçon : Apprends quel est ton droit d’aînesse. Pour le connaître en sa rigueur Tu n’as pas besoin d’un gros livre ; Ce droit est écrit dans ton cœur… Ton cœur ! c’est la loi qu’il faut...

Le Nid de la Muse - Victor de Laprade

— « Où donc la Muse ? Où survit-elle À tous les dieux qui ne sont plus ? Où donc sa retraite immortelle Ouverte à de rares élus ? Faut-il l’attendre auprès des hommes, Aux lieux que j’aime, où j’ai souffert ? Loin, bien loin du monde où nous sommes, Faut-il la...

A une branche d'amandier - Victor de Laprade

Déjà mille boutons rougissants et gonflés, Et mille fleurs d'ivoire, Forment de longs rubans et des nœuds étoilés Sur votre écorce noire, Jeune branche ! et pourtant sous son linceul neigeux, Dans la brume incolore, Entre l'azur du ciel et nos sillons fangeux Février...

Le Renouveau - Victor de Laprade

Avril en fleur nous invite à l’espoir ; Sur nos pommiers l’oiseau s’est fait entendre ; C’est le printemps !... J’ai cru ne pas le voir... A son appel mon cœur se laisse prendre. Je vais aux champs : le soleil est si beau, Tout est si vert et si gonflé de sève ! Je me...

Adieu jardin - Victor de Laprade

Voici l’automne, adieu les fleurs ! Que faire en un jardin sans roses Où sifflent des vents querelleurs ? Restons au logis, portes closes ; Voici l’automne, adieu les fleurs ! Voici l’automne, adieu les fleurs ! La terre en vain cherche à sourire ; Les soleils sont...

Le Vol de l’âme - Victor de Laprade

I L’AME Dans cet air sombre et lourd qui pèse sur nos villes ; J’ai peine à soulever le fardeau de mon corps ; Courbé sous les douleurs et les travaux serviles, Quand j’aspire à monter, je tombe et je m’endors. J’entrevois du chemin, en marchant sur la boue, Le grand...

Amitié - Victor de Laprade

Tous vos dieux sont les miens ; vous aimez ce que j'aime ; Nos espoirs sont pareils, notre doute est le même ; Où vous le signalez, je vois aussi le mal, Et nous marchons tous deux vers le même idéal. Dans l'océan divin cherchant les perles neuves Et les parcelles...

Les Corybantes - Victor de Laprade

STROPHE. Emportez le fils de Cybèle Sur l'Ida, dans un antre vert ; Cachez sa royauté nouvelle Dans le sein fécond du désert ! Dépouillez vite, ô Corybantes, La pourpre des robes tombantes, Dansez sur un mode effréné ! Que la terre de sang rougie Trompe par une sainte...

Au Printemps - Victor de Laprade

Sors de ta ruche obscure et vole, ô jeune essaim ! Doux rêves que l'hiver enchaînait dans mon sein, Allez, chantez sur l'aubépine ! Le soleil vous invite, ô mes oiseaux chéris ; L'herbe est verte aux filions, et les pêchers fleuris Teignent de rose la colline. Pour me...

Les Voix du silence - Prologue - Victor de Laprade

Verbe endormi dans la nature, Esprits muets au fond des bois, Âmes qui n'avez qu'un murmure, Prenez dans mes vers une voix. Esprits du chêne, esprits des roses, Prés en fleurs, sables désolés, Lacs souriants, rochers moroses, Petits bluets sous les grands blés, Parlez...