Cent et cent fois j'ai désiré pouvoir
Me transmuer en esprit invisible,
Si qu'il me fût de me cacher possible
Dedans ton cœur, afin de mieux revoir

A quoi il tient qu'on ne peut émouvoir
Ta cruauté qu'Amour tient inflexible.
J'en chasserai cette humeur si terrible
Qui te fait tant de rigueur concevoir.

Il n'y aurait lieu auquel je n'allasse
Pour en chasser hors cette froide glace,
Et y loger les flammes de l'Amour.

Lorsqu'il aurait sur toi quelque puissance,
Je reviendrais en ma propre semblance,
Pour être aimé à ce nouveau retour.


François Scalion de Virbluneau

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.