Philis me traitte avec rigueur ;
Mon cœur, jour et nuit, en soûpire.
Ne vous affligez pas, mon cœur :
Ce n'est pas un trop grand malheur ;
Il ne faut que luy dire.

Bien souvent, ce qui nous fait peur,
Un moment apres nous fait rire ;
Phillis pourra changer d'humeur :
C'est alors qu'il faudra, mon cœur,
Tout faire et ne rien dire.


Paul Scarron

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Coloriages, Livres et Poésie à Imprimer. Tout est gratuit !

Utilisez les liens ci-dessous pour découvrir tous les produits gratuits que j'ai créés pour vous :

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes, de la poésie sur YouTube et des activités de méditation créatrice !
Johann