Quel ravissant plaisir d'entendre,
Alice ! votre jeune voix,
Plus mélodieuse et plus tendre
Qu'un doux chant d'oiseaux dans les bois !

Elle vibre, sonore et pleine,
Comme un timbre d'un pur métal,
Ou des perles d'or qu'on égrène
Dans une coupe de cristal...

Avec sa fraîcheur printanière,
Avec ses beaux sons éclatants,
On dirait des jets de lumière
Baignés dans un ciel de printemps !

Elle respire la tendresse,
Reflet de vos traits gracieux,
Et la douceur enchanteresse
Qui sourit dans vos jolis yeux...

Ainsi votre voix charme et touche,
Riche des dons les plus exquis,
Et, suspendus à votre bouche,
L'oreille et le cœur sont conquis !...


Gabriel Monavon

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.