Grand imposteur, à vos genoux,
Voyez une âme pénitente,
Qui fit cocu son cher époux,
Et fut toujours trop indulgente.
Monsieur Rémy,
Vous a remis
Le pouvoir de m'absoudre ici.

Lorsque jadis Rohan-Collier
M'arracha des bras de ma mère,
En route il me fit le premier
Ce que Louis m'aurait du faire.
Ce saint prélat fit ça si bien,
Que Veto n'en sut jamais rien.

Je fus présentée à ce sot,
Il me trouva gentille et belle,
Rohan-Collier lui fit un mot
Et le nigaud me crut pucelle ;
Grâce à d'Artois et ses amis,
Je donnais un fils à Louis.

J'avais juré à ma maman,
En m'éloignant de sa présence,
De tremper mes mains dans le sang
Des braves citoyens de France.
Et La Fayette et son Bailly
Me l'avaient bien aussi promis.

J'aurais cru que la Saint Laurent
Eût écrasé ces sans culottes,
Mais, par malheur, ces braves gens
Sont les ennemis des despotes,
Ils ont prouvé au camp d'honneur
Que sans-culotte, on a du cœur !

Mon père, j'ai manqué mon coup ;
Mes suisses ont mordu la poussière,
Et les provençaux sont des loups,
Que n'épouvantent point la guerre.
Ils ont choisi pour leur refrain,
Et le canon et le tocsin.


Anonyme

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Coloriage pour Adultes et Écriture Créative

Chaque semaine, recevez votre feuille d’activité à imprimer et de la musique relaxante. Un moment de détente aux nombreux bienfaits : réduction du stress, amélioration du sommeil, amélioration des facultés cérébrales et motrices.

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes sans publicité et de la poésie sur YouTube !
Johann