Sans qu'il t'en coûte rien, Lucy,
Que l'humble dépense d'un geste,
Veux-tu dans ta demeure agreste
Couler des jours francs de souci ?

Chaque matin, à la seconde
Où le soleil, tel un marchand,
Ouvre au bout de ton petit champ
La grande boutique du monde,

Lève-toi d'un bond comme lui,
Sur les siens mesurant tes sommes :
La caille appelle dans les chaumes
Où traîne encore un peu de nuit.

Et pousse aussitôt tes persiennes
Bravement. Geste essentiel !
Lui court déjà les champs du ciel :
Règle tes veilles sur les siennes

Et, quand sur les monts violets
La première étoile tremblotte,
Tandis qu'il boucle sa roulotte,
Comme lui ferme tes volets.


Charles Le Goffic

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.