Épigramme.


Domp Jean faisait son testament,
Abhorrant le monde et les vices ;
Sa garce lui dit doucement
Qu'il n'oublia point ses services.
Domp Jean, qui n'eut le cœur d'acier,
Lui dit, en montrant son fessier :
Voilà pour toi, ma chambrière !
Allez donc, notaire, écrivant
Que je lui donne le derrière
Dont elle a usé le devant.


Jean Auvray

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.