Des trois sortes d'aimer la première exprimée
En ceci c'est l'instinct, qui peut le plus mouvoir
L'homme envers l'homme, alors que d'un hautain devoir
La propre vie est moins qu'une autre vie aimée.

L'autre moindre, et plus fort toutefois enflammée,
C'est l'amour que peut plus l'homme à la femme avoir.
La tierce c'est la nôtre, ayant d'un tel pouvoir
De la femme la foi vers la femme animée.

Que des deux hommes donc taillés ici, les nœuds
Tant forts cèdent à nous ! Que sur tes ardents feux,
Ô amour, cet amour entier soit encor maître.

L'autel même de mort ferait foi de ceci,
Que l'autel de Foi montre. A jamais donc ainsi
Diane en Anne, et Anne en Diane puisse être.


Étienne Jodelle

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème sélectionné au hasard.

Coloriages, Livres et Poésie à Imprimer. Tout est gratuit !

Utilisez les liens ci-dessous pour découvrir tous les produits gratuits que j'ai créés pour vous :

Merci de me permettre de vous offrir plus de 16000 poèmes, de la poésie sur YouTube et des activités de méditation créatrice !
Johann