Je souffre en silence
Je tais mes soupirs,
Je sens ta présence
Dans mes souvenirs.

L'été est torride
Morne et déprimant,
La maison est vide
Et triste…Et pourtant

La vie continue,
Alors il faudra
Que je m'habitue
À vivre sans toi.

Isabelle Callis-Sabot

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.