Doctime amy, qu'Amour docteur anime
Au bellime art des sçavantismes Sioeurs :
Tu vas goustant leurs saintimes douçieurs,
Enflant ta veine en rime coulantime.

Ton cœur bravime, et ta voix bruyantime,
Santant ainsi nos longuimes errieurs,
Hautime suyt ses brusquimes furieurs,
Chaudimes or' d'une ardieur si gentime.

Je ne t'escry pour autrime raison
Si gaillardime en bonime saison,
Que pour louër tes chantz excellentimes.

Ainsi sous toy, gravime defendieur,
Amour doucime esgalle sa splendieur
A ces grandieurs grandiment grandissimes.


Jean de La Gessee

Découvrez mes poèmes originaux grâce au service Poésie Postale, ou en me suivant sur sur Instagram, YouTube et Tiktok.

Cliquez ci-dessous pour découvrir un poème au hasard.